eMarrakech
Facebook
App Store
Instagram
Mobile
Newsletter
Rss



MAP - publié le Mercredi 18 Janvier à 16:03

"Bilan de la COP22 : enjeux et retombées pour l'Afrique", thème d'une rencontre à Paris



Paris - "Bilan de la COP22 : enjeux et retombées pour l’Afrique" est le thème d'une rencontre organisée mercredi à Paris, à l'initiative de la Chambre Française de Commerce et d’Industrie du Maroc (CFCIM) et Paris EUROPLACE.



Chakib Benmoussa
Chakib Benmoussa
Intervenant à cette occasion, l'ambassadeur du Maroc en France Chakib Benmoussa a souligné que La 22ème Conférence des parties à la convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (COP22), tenue du 7 au 18 novembre à Marrakech, constitue un événement important dans la dynamique de mise en œuvre de l'accord de Paris sur le climat, relevant qu'elle annonce ces transformations fondamentales qui sont en train de s'opérer sur le plan de l'approche des modèles économiques et de développement.

Cette dynamique, à laquelle ont été associés les acteurs de la société civile, du monde des entreprises et des finances et les institutionnels, est une dynamique irréversible du fait de la connaissance scientifique qui a réduit le nombre de climato-sceptiques, a-t-il indiqué, saluant l'entrée en vigueur de l'accord de Paris, un an après sa signature.

Pour le diplomate marocain, cette accélération a été rendue possible grâce à tout ce qui se fait en matière d'innovation, ce qui a contribué à la transformation de l'équation économique et de développement.

Il a fait remarquer en outre qu'à travers le monde, il y a une prise de conscience aussi bien dans les pays développés que dans les pays les moins développés de l'importance d'engager des actions opérationnelles pour la protection de l'environnement, notant que des avancées réelles ont été enregistrées dans ce domaine.

M. Benmoussa a également mis en avant l'engagement ferme du Maroc dans l'accompagnement des pays africains en matière d'adaptation, d'atténuation, de développement des capacités et de financement, rappelant la dynamique de négociations enclenchée à Marrakech ainsi que la feuille de route établie lors de la COP 22 et les mandats qui ont été identifiés pour pouvoir affiner chacun des points de l'accord de Paris.

Evoquant le premier Sommet de l'action des chefs d'Etat africains, tenu à l'invitation de SM le Roi Mohammed VI, M. Benmoussa a expliqué que celle louable initiative a pour objectif le développement durable dans le continent, l'accompagnement des pays africains, qui sont les plus exposés conséquences du changement climatique et de répondre à leurs besoins en matière d'adaptation et de financement.

Au cours de la COP 22, le Maroc s'est engagé à ce que les pays africains aient une visibilité particulière, a-t-il affirmé, notant que plusieurs initiatives ont été entreprises à Marrakech pour répondre à leurs besoins fondamentaux et augmenter leur résilience face aux changements climatiques.

Il a également souligné qu'il y a une prise de conscience chez les dirigeants africains d'aller vers l'émergence, le co-développement et une économie verte qui pourrait créer de l'emploi et de la richesse, dans une croissance beaucoup plus résiliente et qui serait sobre en carbone. 

Dans une déclaration à la MAP, le directeur général de la Chambre française de commerce et d'industrie du Maroc (CFCIM) Philippe Confais, a indiqué que la COP 22 a été "une très belle vitrine pour le Maroc", notant qu'une vraie dynamique de fond s'est instaurée dans le Royaume dans le domaine de l'économie verte, en particulier des énergies renouvelables.

"La COP 22 est une réussite magistrale pour le Maroc et le couronnement d'une vraie politique de fond qui est conduite depuis plusieurs années", a-t-il dit, saluant les initiatives de SM le Roi Mohammed VI envers les pays africains pour les faire émerger et les accompagner afin de lutter contre les effets du changement climatique.

Et de conclure que le Maroc est devenu un vrai hub euro-africain et le point de passage quasi obligé pour bien rebondir en Afrique subsaharienne. 

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

eMarrakech | 3 questions à | Actualités | Communiqués