eMarrakech
Facebook
App Store
Instagram
Mobile
Newsletter
Rss



Amal Galla - eMarrakech - publié le Lundi 5 Juin à 11:45

Cérémonie de recueillement à la mémoire de Juan Goytisolo



Il s'est éteint, ce dimanche 4 juin 2017 à l'âge de 86 ans, laissant derrière lui une multitude d'ouvrage et surtout beaucoup d'amour parmi les habitants de Marrakech qui n'oublieront pas facilement cet homme qui a œuvré pour la valorisation du patrimoine oral de Marrakech, notamment Jemaa El Fna, qui doit à ses efforts d'être désigné patrimoine oral de l'humanité; l'écrivain espagnol Juan Goytisolo.



Cérémonie de recueillement

A la mémoire de cet homme de lettres, considéré comme l'écrivain espagnol le plus lu dans le monde après Cervantès, une cérémonie de recueillement a été organisée ce dimanche 4 juin à 18h30 devant la morgue de Bab Doukkala en présence de plusieurs personnalités venues toutes rendre hommage à ce grand amoureux de la cité ocre.

Juan Goytisolo s'est éteint à "son domicile à Marrakech, entouré de ses proches" comme l'a souligné son agence littéraire Carmen Balcells. L'écrivain vivait depuis des années à Marrakech, au quartier Kannaria, à quelques mètres de la place Jemaa El Fna qu'il chérissait tant. Sa relation avec ses voisin fut bien spéciale, les enfants l'appelaient "Ammi Juan" (oncle Juan), tant son humilité et sa gentillesse marquaient les esprits.
 

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

eMarrakech | 3 questions à | Actualités | Communiqués