eMarrakech
Facebook
App Store
Instagram
Mobile
Newsletter
Rss



MAP - publié le Mercredi 22 Février à 16:53

Classement des 100 premières villes d'Afrique: le succès des villes marocaines s'explique par la stabilité politique et économique du pays



Paris - Le succès des villes marocaines dans le classement des 100 premières villes d'Afrique s’explique par la stabilité politique et économique du pays, écrit mercredi le site français Le Monde Afrique.



Fès
Fès
Ce succès s'explique également par le volontarisme du Royaume dans au moins trois domaines dont le développement d'un tourisme diversifié (tourisme urbain, balnéaire, montagnard et dans le désert) et l'investissement dans le marketing urbain pour intégrer le réseau des villes globales, ajoute le site.

Il s'agit aussi de la création des dizaines de milliers de logements, notamment avec le programme "ville sans bidonville" à partir de 1999, confié à l’Agence nationale de lutte contre l’habitat insalubre, ainsi que de l'investissement dans les infrastructures, comme les transports en commun, mais aussi dans les réseaux urbains moins visibles, l’eau et l’électricité.

L'auteur de l'article rappelle que la première place dans ce classement a été attribuée sans beaucoup de surprise à Marrakech, juste devant Johannesburg et Alexandrie, suivies par Port-Louis, la capitale de l’île Maurice, Casablanca, Tunis, Le Caire, Rabat, Cape Town et Fès.

Ainsi, ce sont pas moins de quatre villes marocaines et sept villes d’Afrique du Nord que l’on retrouve dans les dix premières places du classement, relève le site.

A noter que selon une étude de l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) publiée par le magazine "Afrique Méditerranée Business" (AMB) dans sa dernière livraison, Marrakech est la ville d'Afrique qui offre la meilleure qualité de vie, suivie de Johannesburg en Afrique du Sud et d'Alexandrie en Egypte,.

Trois autres villes marocaines (Casablanca, Rabat et Fès), figurent dans le top 10 de ce palmarès. Elles occupent respectivement les 5-ème, 8-ème et 10-ème rangs. 

               Partager Partager


eMarrakech | 3 questions à | Actualités | Communiqués