eMarrakech
Facebook
App Store
Instagram
Mobile
Newsletter
Rss



MAP - publié le Lundi 20 Février à 11:47

Feu M'hamed Boucetta, grande figure de la politique marocaine ayant voué sa vie au service de la patrie



Marrakech - L'ancien secrétaire général du Parti de l’Istiqlal (PI) feu M'hamed Boucetta, décédé vendredi à l’âge de 92 ans, est une grande figure de la politique marocaine ayant voué sa vie au service de la patrie et à la défense des valeurs sacrées de la nation, ont souligné dimanche à Marrakech plusieurs dirigeants politiques.



Dans des témoignages recueillis par la MAP à l’issue des obsèques de feu Boucetta, qui se sont déroulées à Marrakech en présence de SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan et de SAR le Prince Moulay Rachid, ces dirigeants politiques ont été unanimes à relever le sens élevé d’abnégation et la sagesse du défunt, une personnalité jouissant du respect et de l'estime de toutes les composantes de la scène politique marocaine.

A cet égard, le secrétaire général du Parti de la justice et du développement (PJD) et chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, a souligné que le défunt n'a rien à envier aux grandes personnalités ayant marqué de leur empreinte la politique marocaine telles Allal Fassi, Abderrahim Bouabid, Ali Yata, Mohamed Hassan Belouazzani et bien d’autres en terme de dévouement et d'abnégation au service de la patrie et du Roi.

Le défunt, à travers son action au sein du Parti de l'Istiqlal, a contribué à la concrétisation du projet du Maroc moderne et a marqué les esprits par sa sincérité, sa franchise et son intégrité, a relevé M. Benkirane. De son côté, M. Saâd Eddine Othmani, dirigeant au sein du PJD, a indiqué qu'avec la disparition de feu Boucetta, le Maroc a perdu un leader nationaliste hors paire et un des grands défenseurs des valeurs démocratiques, notant que le défunt, connu par sa patience, sa sagesse et sa perspicacité, a joué un rôle déterminant dans l’histoire du Maroc moderne.

Le secrétaire général du Parti authenticité et modernité (PAM), Ilyas El Omari, a pour sa part relevé que le défunt est une grande figure politique de l’histoire du Maroc moderne, rappelant les positions de feu Boucetta en défense de la nation et de ses intérêts.

De son côté, M. Khalid Naciri, dirigeant au sein du Parti du progrès et du socialisme (PPS), a qualifié le regretté "d’homme de la sagesse", notant que feu Boucetta était un symbole du militant engagé.

Le ministre de l’emploi et des affaires sociales, Abdeslam Seddiki, a quant à lui souligné que le défunt, qui a assumé plusieurs responsabilités gouvernementales avec abnégation et patriotisme, a pratiqué la politique dans son sens le plus noble, notant que feu Boucetta était un exemple et un modèle pour les jeunes et les militants politiques.

Le président du Conseil économique, social et environnemental (CESE) et dirigeant au sein du PI, Nizar Baraka, a souligné le rôle fondamental que le défunt a joué au sein du Mouvement national, ajoutant que feu Boucetta, grand homme d’Etat, a contribué au développement des performances de l'administration et du système judiciaire et à l'enrichissement du processus de transition démocratique dans le Royaume sous le gouvernement d'alternance.

               Partager Partager


Dépêches | eMarrakech | Tribune | em eng | Communiqués