eMarrakech
Facebook
App Store
Instagram
Mobile
Newsletter
Rss



eMarrakech - publié le Mercredi 8 Février à 12:52

Garage à Hélico bientôt à Marrakech



eMarrakech : S’ouvrira mars prochain dans la cité ocre, un atelier de maintenance d'hélicoptères.



Garage à Hélico bientôt à Marrakech
Porté par un prestataire spécialisé français : Héli-Challenge, le projet répondra à une demande locale : «On a eu la demande d’un gros client sur place», annonce Claude Evangelisti, le président d’Héli-Challenge.

Le serviciste français se dédiera à l’entretien des six hélicoptères de son client transporteur aérien marocain, y installant même son atelier dans une de ses annexes.

Dans un premier temps, Héli-Challenge embauchera deux ou trois techniciens qualifiés, parmi des français expatriés, en plus d’employés marocains. « C’est nécessaire, entre autres, pour obtenir les autorisations marocaines » précise Evangelisti.

Le site démarrera avec quatre ou cinq personnes. Selon l’activité générée, la base pourrait atteindre rapidement les dix ou douze employés.

A noter qu’en plus de la maintenance, Héli-Challenge agit dans le transport et travaux aériens par hélicoptère, elle assure également de l’apprentissage par son école de pilotage, l’entreprise entend faire du Maroc sa base de développement vers le Maghreb et le reste africain.

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

eMarrakech | 3 questions à | Actualités | Communiqués