eMarrakech
Facebook
App Store
Instagram
Mobile
Newsletter
Rss



Amal Galla - eMarrakech - publié le Mercredi 12 Avril à 12:03

L’écrivain espagnol Juan Goytisolo récupère après une nouvelle hospitalisation à Marrakech



L’écrivain espagnol résidant à Marrakech, Juan Goytisolo, se remet actuellement de ses problèmes de santé après une récente hospitalisation de quelques jours dans la cité ocre.



Juan Goytisolo
Juan Goytisolo
En effet, selon des sources de l’Agence Balcells, qui représente l’écrivain à Barcelone, Juan Goytisolo, 86 ans, a été hospitalisé récemment à Marrakech suite à quelques problèmes de santé qu’il a eus il y a deux semaines. Il s’en remet actuellement dans sa demeure de la cité.

Selon les mêmes sources espagnoles rapportées par El Comercio, Goytisolo a été hospitalisé le week-end du 18-19 mars dernier, mais après une hospitalisation et un suivi médical à Marrakech, il a pu se remettre de sa maladie dont la nature n’a pas été précisée. L’Agence espagnole a assuré que le suivi médical n’avait rien révélé de grave.

Toutefois, cette rechute qui s’ajoute à la fracture de hanche que l’écrivain a eue il y a quelques mois, laissent en suspens ses travaux professionnels aussi bien journalistiques que littéraires.

Avant sa dernière rechute, Goytisolo maintenait une activité professionnelle intense : il écrivait, dictait des articles ou s’occupait d’appels téléphoniques ; des choses qu’il arrête actuellement. Il faut dire que sa fracture de hanche signifiait déjà une limitation de mouvement pour l’écrivain qui devait sortir sur chaise roulante, même s’il essayait de marcher à l’intérieur de son domicile.

Rappelons que Juan Goytisolo vit depuis des années à Marrakech qu’il avait élise après des déplacements en Espagne et aux Etats Unis d’Amérique. Dans la cité ocre, Goytisolo mène une vie assez discrète, n’accordant que rarement des interviews et ne participant que très peu à la vie sociale dans la ville qui doit à son initiative la nomination de la place Jemaa El Fna comme « patrimoine culturel immatériel de l’humanité » par l’Unesco.

               Partager Partager


Dépêches | eMarrakech | Tribune | em eng | Communiqués