eMarrakech
Facebook
App Store
Instagram
Mobile
Newsletter
Rss



Publié le Samedi 1 Février à 12:47

Les voleurs de la banque suisse UBS seraient cachés à Marrakech



Lemag : Le 24 septembre dernier, deux individus, armes aux mains, ont braqué l’agence UBS de Cornavin à Genève en suisse, ils ont réussi à emporter avec eux, un butin de 1.25 millions de francs Suisse, les révélations se poursuivent sur ce faits divers marquant dans une suisse réputé Mecque mondiale de la banque.



PH Le Matin / Christian Bonzon
PH Le Matin / Christian Bonzon
En effet, les deux assaillants auraient, après leurs coup réussi, pris la fuite à bord d’un jet privé, à destination de la ville de Marrakech.

C’est à la cité ocre, que se sont rendus les braqueurs de la banque UBS Cornavin le jour même du hold-up, le 24 septembre dernier, indique le journal suisse Le Matin.

Les deux malfrats se sont rendus sur la piste de l’aéroport de Cointrin côté Meyrin, où un jet privé les attend. Il n’y a pas eu de contrôle de passeports ni de marchandises poursuit la même source.

Le plan de vol prévoit comme lieu d’atterrissage Málaga, en Espagne, mais les deux fugitifs  demandent à poursuivre sur Marrakech. A partir de là, on perd la trace des braqueurs présumés, dont un Franco-Marocain de 24 ans, déjà condamné pour le hold-up du Casino du Lac (GE) en 2010, relate Le Matin.

La succursale UBS cambriolée - PH Elisa Casciaro - RTS
La succursale UBS cambriolée - PH Elisa Casciaro - RTS
Les deux voleurs avaient menacé un employé de la banque UBS de Cornavin, à Genève, de tuer les membres de sa famille qu’ils tenaient en otage, il leur a remis un sac contenant la somme volée, avait rapporté le site de la télévision suisse RTS.

L'employé de l'UBS avait été abordé par un inconnu lors de sa pause peu après 13h30. Moins d'un quart d'heure plus tard, la remise de fonds avait été effectuée et la police alertée. Un spécialiste bancaire avait douté de la rapidité de la transaction. Selon lui, ‘‘un tel retrait n'est pas possible en si peu de temps’’. Toute procédure requiert une double signature et des mesures anti-brigandage, indiquait le journal Tribune de Genève.

Les deux voleurs présumés cachés à Marrakech sont objets de mandats d’arrêt internationaux.

http://download-audio.rts.ch/la-1ere/programmes/forum/2013/forum_20130924_standard_developpement-1_4709fd19-c556-4ef0-81e6-f533a49a17a4-128k.mp3 Ecouter l'info sur RTS



               Partager Partager

eMarrakech