eMarrakech
Facebook
App Store
Instagram
Mobile
Newsletter
Rss



MAP - publié le Mercredi 1 Février à 18:05

Marrakech: 663 projets pour un investissement de plus de 1,194 MMDH entre 2005 et 2015 dans le cadre de l’INDH



​Marrakech - Un total de 663 projets ont été réalisés dans la préfecture de Marrakech durant la période 2005-2015, dans le cadre de l’Initiative nationale pour le Développement humain (INDH), pour un investissement global de plus de 1,194 milliard de dirhams (MMDH), dont une contribution de l'INDH de plus de 552,902 millions dirhams (MDH), soit 44%.



Marrakech: 663 projets pour un investissement de plus de 1,194 MMDH entre 2005 et 2015 dans le cadre de l’INDH
Selon les données de la division de l'action sociale (DAS) de la préfecture de Marrakech, ces projets concernent le programme de lutte contre la précarité (131 projets) pour un investissement de plus de 163, 698 MDH, l'INDH ayant contribué avec plus de 83,19 MDH, soit 14 %.

De son côté, le programme de développement rural a connu la programmation de 68 projets d'un investissement de plus de 28, 669 MDH, dont plus 14,975 MDH pris en charge par l'INDH, soit 2 %. 

Concernant le programme transversal, un total de 215 projets d'une valeur globale de plus de 210,322 MDH ont été programmés. L'INDH a contribué à ce programme avec plus de 90,894 MDH, soit 18 %.

Dans le cadre du programme de lutte contre l’exclusion sociale en milieu urbain, 249 projets ont été lancés avec un budget de près de 792,260 MDH, dont 337,013 MDH pris en charge par l’INDH, soit 66 %. 

Par secteur, la DAS relève que la préfecture de Marrakech a connu, durant la même période, la réalisation au niveau du secteur de la santé de 48 projets pour un investissement global de l’ordre de plus de 40,025 MDH, avec une contribution de l’INDH de 55,6% .

Au niveau du secteur de l’éducation, 111 projets ont été retenus pour un investissement global de plus de 119,267 MDH, dont la contribution de l’INDH est évaluée à 48%, alors que le Comité préfectoral de la ville a validé 58 projets inscrits dans le secteur "Adduction et Distribution en Eau Potable", touchant ainsi 74.133 bénéficiaires, pour une enveloppe budgétaire globale de l’ordre de plus de 113,455 MDH, soit une contribution de l’Initiative de 36%.

S’agissant du secteur des routes et voiries, 12 projets ont été lancés pour un investissement global de 39,15 MDH et une contribution de l’INDH de l’ordre de 3,54 MDH, représentant ainsi 14%, tandis que le secteur de l’électricité a connu la programmation de 14 projets, touchant ainsi 10.776 bénéficiaires, pour une enveloppe budgétaire globale de l’ordre de 22,835 MDH, avec une contribution de 33% de l’Initiative.

En ce qui concerne les Activités génératrices de revenu (AGR), le programme urbain a enregistré 57 réalisations pour une enveloppe budgétaire de 133,21 MDH, suivi par le programme transversal avec 27 réalisations pour un budget de 29,86 MDH et le programme rural avec uniquement 7 projets pour 3,75 MDH.

Selon la même source, les projets des AGR à caractère artisanale viennent en tête avec 73% (67 projets pour un budget de 99,50 MDH), alors que ceux du secteur du commerce, petite industrie et service de proximité sont de l’ordre de 19%, suivi par le secteur agricole avec 8%.

L’INDH vise la réduction de la pauvreté, la précarité et l’exclusion sociale, à travers des actions de soutien aux activités génératrices de revenus, du développement des capacités, l’amélioration des conditions d'accès aux services et infrastructures de base (éducation, santé, culte, route, eau et assainissement, protection de l’environnement) et le soutien aux personnes en grande vulnérabilité.

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

eMarrakech | 3 questions à | Actualités | Communiqués