eMarrakech
Facebook
App Store
Instagram
Mobile
Newsletter
Rss



Publié le Samedi 24 Décembre à 11:21

Marrakech : Lancement de la première plateforme e-commerce "Biyadina" pour booster les ventes d’artisanat



Marrakech - "AI Goup", un groupe spécialisé dans le consulting et le commerce électronique, mais aussi propriétaires de magasins d’artisanat dans les aéroports, a procédé récemment au lancement de la première plateforme e-commerce "Biyadina", un projet pionnier dédié à la commercialisation via Internet des produits d’artisanat.



"Biyadina" est une boutique en ligne qui utilise les dernières technologies pour booster les ventes d’artisanat. 

Derrière sa plateforme "Biyadina", 24 personnes travaillent d’arrache-pied, dont des commerciaux, une community manager, une équipe pour la production graphique en plus des artisans pour la babouche et pour l'emballage. 

Tous les produits vendus sont faits main et doivent ne pas avoir foulé la porte d’une usine, indique les promoteurs de cette plateforme. 

Sur le site, on retrouve à ce jour plus de 3.800 produits dans des catégories variées (232): de l'ameublement à la décoration, en passant par la poterie ou les caftans. 

Ses promoteurs comptent élargir la gamme à 15.000 produits fin 2016. 

La plateforme démarre avec un portefeuille riche de produits originaux et aussi une relation directe avec des créateurs, des designers. 

Par ailleurs, une bonne partie des produits commercialisés en ligne sont fabriqués dans les ateliers de "Biyadina" (babouches, tuniques, maroquinerie et caftans haute couture). 

Des caftans viennent d’être présentés lors d’un défilé et portés par Anna, un mannequin russe. Côté commercialisation, Biyadina, qui s’adresse à tous les consommateurs du monde, s’attend à un grand succès aux Etats-Unis d’Amérique, en Europe et au Moyen-Orient, grands consommateurs de produits artisanaux.

Conscient de l’enjeu de maîtrise du processus, "AI Goup" a investi autant en produits qu'en solutions software afin de se conformer aux standards internationaux et qui ont nécessité 3 MDHS. Les community manager veillent sur la présence "Biyadina" sur tous les réseaux sociaux.

"Nous avons choisi de développer notre image de marque à travers les réseaux sociaux et de convertir une partie de notre communauté en clients, pour animer et communiquer sur le savoir-faire artisanal marocain en parallèle avec les produits de notre vitrine", estiment les responsables de cette plateforme. 

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

eMarrakech