eMarrakech
Facebook
App Store
Instagram
Mobile
Newsletter
Rss



Publié le Samedi 24 Décembre à 12:47

Merroun appelle à améliorer la planification urbaine en vue d'élaborer un modèle marocain de la ville conforme au génie créatif des anciennes cités marocaines



Rabat - Le ministre de l'Urbanisme et de l'Aménagement du territoire, Driss Merroun, a appelé, vendredi à Rabat, à l'amélioration des mécanismes de planification urbaine en vue d'élaborer "un modèle marocain de la ville", en conformité avec le génie et l'esprit créatif avec lequel nos ancêtres ont bâti les anciennes cités marocaines.



Driss Merroun
Driss Merroun
Dans une allocution, à l'occasion de la cérémonie de remise des diplômes aux lauréats de l'Ecole nationale de l'architecture (ENA) au titre de l'année académique 2015-2016, M. Merroun a souligné que la croissance démographique et l'augmentation du taux d'urbanisation exigent l'amélioration de la performance des mécanismes de planification urbaine afin d'atteindre une cohérence entre les différents plans d'orientation territoriale et des conceptions architecturales, dans la perspective d'élaborer un modèle marocain de la ville, "conforme à l'esprit créatif avec lequel nos ancêtres ont bâti des villes comme Marrakech, Fès, Meknès, Chefchaouen et Smara et autres ".

Il a ajouté que la demande accrue sur le logement et la transformation profonde des structures sociales soulignent la nécessité de renouveler les méthodes d'actions à travers des conceptions adéquates qui répondent aux spécificités locales et régionales, et l'usage des techniques modernes dans la construction et l'urbanisme, notant que la mission essentielle de l’architecte est de veiller sur la qualité et la perfection afin d'honorer le citoyen et de lui offrir un logement décent. 

Le ministre a également mis en avant le rôle important de l'architecte dans le processus de développement économique et humain, et sa contribution à l'élaboration et la mise en oeuvre des stratégies nationales, ainsi qu'à la réalisation et le suivi des grands chantiers nationaux. Il a noté dans ce sens que le Royaume dispose d'un héritage architectural riche et diversifié le plaçant dans le cercle des pays dotés d'une identité nationale et de spécificités culturelles distinguées. Le ministre a réitéré l'engagement de tous les acteurs du secteur à promouvoir l'architecture nationale et à accompagner les chantiers lancés sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI, dans les domaines de la construction et de l'urbanisme. 

S'exprimant à cette occasion, le Chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, a félicité les nouveaux lauréats qui viennent renforcer l'effectif des architectes marocains, en les exhortant à respecter la déontologie et l'éthique professionnelles, qui constituent " la voie ultime de la réussite".

M. Benkirane a invité les nouveaux lauréats à œuvrer dans leur nouvelle mission et à contribuer au développement du pays, ainsi qu'à accompagner les grands projets et chantiers architecturaux lancés dans le Royaume.

Il a souligné la nécessité de développer une architecture capable de renforcer la place du Maroc au sein de l'échiquier international, faisant observer que l’architecture du Royaume est "très avancée" par rapport à d'autres pays voisins, et que les visiteurs étrangers sont souvent frappés par la beauté des œuvres marocaines et des réalisations accomplies au Royaume dans ce domaine. 

De son côté, le directeur de l'ENA, Hassan Radoine, s'est félicité de la qualité de la formation pluridisciplinaire, offerte au sein de l’École, dans les domaine de l'environnement, l'art, du développement durable, de la technologie et des sciences humaines, notant que l'école veille à accompagner le développement de l'architecture à l'échelle internationale et à harmoniser ses programmes pédagogiques avec les changements socioculturels, environnementaux, et technologiques dans le monde, tout en prenant compte des défis auquel fait face le Maroc, notamment ceux relatifs à l’environnement, au développement durable et humain et l'ouverture sur le monde.

Cette cérémonie, qui coïncide cette année avec le 35-ème anniversaire de création de l'ENA, a été clôturée par la remise des diplômes à 162 lauréats dont quinze de nationalités étrangères.

Depuis sa création en 1981, l'ENA a formé 1.800 architectes hautement qualifiés. Elle assure un rôle de référence en matière de formation en architecture et ses domaines connexes, à travers des formations continues, de la recherche scientifique, l'étude et l’expertise. 

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

eMarrakech