eMarrakech



Publié le Jeudi 19 Janvier à 17:10

Nabil Ayouch : Le Centre culturel "Les étoiles" ambitionne d’ouvrir de nouvelles perspectives aux jeunes du quartier de Sidi Moumen



Casablanca - Le Centre culturel "Les étoiles de Sidi Moumen", à Casablanca, ambitionne d'ouvrir de nouvelles perspectives, contribuer à la découverte de nouveaux modes d’expression et initier un dialogue interculturel, a affirmé, mercredi soir, le cinéaste Nabil Ayouch, co-initiateur de ce projet, avec l’artiste et romancier Mahi Binebine.



Nabil Ayouch
Nabil Ayouch
Ce centre a notamment pour vocation de développer la créativité chez le jeunes du quartier Sidi Moumen, révéler le talent qui se cache chez les jeunes à risque, coacher les jeunes artistes en herbe, offrir un encadrement pédagogique artistique de qualité et donner les moyens aux jeunes en difficulté de vivre leur passion, a-t-il déclaré à la MAP à l'occasion d’une visite des ambassadeurs allemand et français au centre.

M. Ayouch, également président de la Fondation Ali Zaoua, a ajouté que la culture de proximité et les arts sont les seuls moyens pour aider cette jeunesse marocaine à s’aproprier une culture qu’ils créent eux-mêmes

La création de ce centre est née du souci de désenclaver les quartiers périphériques, lutter contre la radicalisation et la violence et développer une dynamique culturelle de proximité, en facilitant la circulation de la production culturelle nationale, a notamment souligné M. Ayouch.

De son coté, l’ambassadeur de la République française à Rabat, Jean-François Girault, a salué une initiative louable qui réunit les jeunes, les enfants et les mamans de ce quartier.

La politique de proximité est le mot clé du développement de tout pays, a ajouté M. Girault, soulignant que la France continuera de soutenir cette initiative.

Pour sa part, l’ambassadeur de la République fédérale d’Allemagne au Maroc, Volkmar Wenzel, a indiqué, dans une déclaration similaire, que ces institutions jouent un rôle primordial dans l’encadrement des jeunes des quartiers populaires.

M. Wenzel a réitéré le soutien constant des institutions allemandes notamment le centre culturel allemand à ce genre d’institutions.

Il s’est, de même, félicité de l’appui franco-allemand à cette initiative qui ouvre de nouveaux horizons aux habitants de Sidi Moumen.

Cette visite a été ponctuée par la présentation du spectacle "16 mai", une création du Centre culturel "Les Etoiles" mêlant musique, chant, danse et théâtre en hommage aux victimes des attentats du 16 mai 2003.

Le centre culturel "Les Etoiles de Sidi Moumen", inauguré en 2014, est une initiative de Nabil Ayouch et Mahi Binebine. Il s’agit d’un centre dédié à la jeunesse du quartier défavorisé de Sidi Moumen, quartier hautement symbolique d’où sont issus les auteurs des attentats de Casablanca en 2003. Son ambition est d’offrir des opportunités aux jeunes à travers la culture. Il leur propose une initiation à la pratique artistique, aux langues, à l’informatique, ainsi que des espaces de diffusion culturelle.

La France et l’Allemagne, par l’intermédiaire de leurs ambassades et de leurs centres culturels, soutiennent depuis son lancement cette initiative. Elles ont notamment mobilisé le "Fonds Franco-Allemand pour les projets culturels en pays tiers" afin de mettre en place, à Sidi Moumen, un programme de formation à la danse hip hop, qui occupe une place de choix dans les disciplines artistiques au Maroc.

De nombreux danseurs marocains de Meknès, Fès, Marrakech, Guelmim, Rabat et Casablanca, ont bénéficié de cette formation alternant théorie et pratique, dispensée par la Hip Hop Academy de Hambourg et la Compagnie Rêvolution de Bordeaux, structures de référence de la danse hip hop en Europe.

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Marrakech