eMarrakech
Facebook
App Store
Instagram
Mobile
Newsletter
Rss



Publié le Vendredi 27 Janvier à 13:14

Participation de jeunes entrepreneurs marocains au Salon international des technologies de l’environnement "Americana" en mars prochain à Montréal



Montréal - Dix jeunes entrepreneurs marocains, âgés de 18 à 35 ans, vont participer au Salon international des technologies de l'environnement Americana, prévu du 21 au 23 mars prochain à Montréal, à l'invitation de "Les Offices jeunesse internationaux du Québec" (LOJIQ) et du "Regroupement des jeunes chambres de commerce du Québec" (RJCCQ).



Cette participation permettra aux jeunes entrepreneurs marocains de découvrir les occasions d’affaires et de coopération professionnelle qui existent dans le secteur des technologies environnementales en Amérique du Nord, indique, jeudi, un communiqué conjoint de LOJIQ et du RJCCQ parvenu à la MAP.

Cette mission, soutenue par le Réseau Environnement, a été rendue possible grâce au soutien financier du gouvernement du Québec dans le cadre du Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques (PACC 2013-2020), financé par le Fonds Vert, a précisé la même source.

"En soutenant le renforcement des capacités en entrepreneuriat et en économie verte des pays francophones les plus vulnérables aux changements climatiques, ce projet est une action en réponse directe à l’Initiative jeunesse de lutte contre les changements climatiques, qui fait partie d’un ensemble de mesures de coopération climatique du gouvernement du Québec, totalisant 25,5 millions de dollars, pour le bénéfice des pays francophones les plus vulnérables aux changements climatiques", a souligné le dirigeant de LOJIQ, Michel Robitaille dans le communiqué.

Coordonnée par le ministère québécois des Relations internationales et de la Francophonie et mise en œuvre par LOJIQ et l’Institut de la Francophonie pour le développement durable, l’Initiative jeunesse vise à renforcer les capacités des pays francophones les plus vulnérables aux changements climatiques par le soutien à la participation des jeunes de ces pays et du Québec à la lutte contre ce phénomène.

Dotée d’un budget totalisant 1,39 million de dollars sur cinq ans en provenance du Fonds Vert, elle favorise la mobilité internationale ainsi que la réalisation de projets destinés aux jeunes en entrepreneuriat et économie verte et en éducation aux enjeux climatiques.

De son côté, le PDG du RJCCQ, Monsef Derraji a relevé que "cette mission est la suite logique de la délégation de jeunes entrepreneurs québécois au Maroc qui avait été organisée en novembre dernier dans le cadre de la COP 22 à Marrakech et qui avait connu un formidable succès".

"Des liens commerciaux forts avaient déjà été initiés dans le domaine des technologies propres entre le Maroc et le Québec. Ils se renforceront encore avec cette nouvelle mission au Québec", s'est-il félicité.

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

eMarrakech