eMarrakech
Facebook
App Store
Instagram
Mobile
Newsletter
Rss



MAP - publié le Jeudi 5 Janvier à 11:08

Plaidoyer à Safi pour le soutien et la promotion des cultures alternatives



Safi - Les participants à une journée d’études tenue récemment à la commune rurale Dar Si Aissa à Safi, sous le thème "Les arbres fruitiers, levier important pour la réalisation des objectifs de développement durable dans la région de Abda", ont appelé à la nécessité de soutenir et de promouvoir les cultures alternatives.



Lors de cette journée, les participants ont souligné l’importance de la gestion du secteur agricole dans la région de Abda et dans la commune Dar Si Aissa, à travers l’intensification de la vulgarisation agricole et l’organisation de campagnes de sensibilisation et de sessions de formation au profit des agriculteurs de la région, outre la possibilité de faire bénéficier les agriculteurs des projets du Plan Maroc Vert (PMV).

Ils ont également mis l’accent sur la conjugaison des efforts du ministère de l’Agriculture, des experts et de la société civile pour le développement du secteur agricole, l’augmentation de la productivité, l’amélioration de la production, la création d’un comité de suivi de la mise en œuvre des recommandations et la mise en place d’un bureau de vulgarisation agricole dans la commune Dar Si Aissa, ainsi que la contribution à faire réussir le projet d’irrigation localisée. Ils ont, en outre, examiné les moyens de développer les cultures alternatives dans la commune pour la réalisation d'un développement durable local, en particulier chez les petits agriculteurs.

Initiée par l’association "Al Amal" pour le développement et la commune Dar Si Aissa, en partenariat avec la préfecture de Safi, les services provinciaux de l’agriculture et le Conseil de la région Marrakech-Safi, cette rencontre a été une occasion pour sensibiliser les petits agriculteurs à l’importance des cultures alternatives et à leur rôle dans le développement économique dans la région, en raison de leur impact positif sur la création de richesses et d’emplois et la lutte contre la pauvreté et la précarité.

Le PMV prévoit, dans le cadre de son Pilier II, un accompagnement de la petite agriculture avec comme principaux objectifs la modernisation solidaire de la petite agriculture pour la lutte contre la pauvreté et l’intégration de ces axes dans une stratégie de développement rural intégré et de développement de sources alternatives de revenu.

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

eMarrakech | 3 questions à | Actualités | Communiqués