eMarrakech
Facebook
App Store
Instagram
Mobile
Newsletter
Rss



Adam Sfali - Emarrakech - publié le Mercredi 26 Décembre à 09:34

Terreur, couteaux et cocktails Molotov à la cité universitaire de Marrakech



Marrakech : Des hostilités se sont déclarées après une banale dispute entre deux étudiantes à la résidence universitaire Cadi Ayyad au quartier Daoudiate.



Terreur, couteaux et cocktails Molotov à la cité universitaire de Marrakech
Deux étudiantes, l’une appartenant à un groupe politique d’extrême gauche et l’autre sahraouie des provinces du sud, résidentes toutes les deux à la cité universitaire, se sont disputée pour une banalité.

Il n’en a pas fallu plus pour qu’éclate une bataille rangée, entre des étudiants extrêmes-gauchistes et d’autres sahraouis venus défendre leur camarade.

Dés les premières heures aujourd’hui mercredi 26 décembre, les hostilités ont mis à feu la cité universitaire et se sont étendues à son voisinage au quartier Daoudiate.

Selon des sources sur place, les étudiants d’extrême-gauche se sont adonnés à des saccages des magasins environnant la résidence universitaire, spécialement les épiceries où ils ont mis la main sur des bonbonnes de gaz qu’ils ont fait explosé.

Sabres et couteaux ont été tiré de part et d’autres alors que les riverains ont vécu une nuit blanche et de terreur.

La cité universitaire fut mise sous occupation par les cohortes d’étudiants en conflit, il a fallu attendre 2 h 40 min de ce matin pour que les forces de polices n’interviennent pour d’abord libérer de son occupation la résidence universitaire et séparer les belligérants on mettant dans le fer les meneurs des deux cotés.

Des témoins ont rapporté que l’intervention des polices n’était pas de toute facilité, vu que certains étudiants extrême-gauchistes avaient jeté sur les policiers des bonbonnes de gaz en feu, et détruit des véhicules de particuliers qui étaient en stationnements aux alentours.     

La police arrêtant les étudiants malfrats trouva en leurs possessions en plus de lames de toutes sortes, des cocktails Molotov.    

               Partager Partager

eMarrakech | 3 questions à | Actualités | Communiqués