eMarrakech
Facebook
App Store
Instagram
Mobile
Newsletter
Rss



Adam Sfali - Lemag - publié le Mardi 12 Mars à 15:06

Une réunion en catimini de grands noms de la diplomatie mondiale, s’est tenue à Marrakech



Marrakech : Au menu des pourparlers, furent posés des dossiers chauds de l’actualité, comme la crise du Mali et du Sahel, la crise syrienne ou les débuts d’anarchies dans les pays du printemps arabe.



A la cité ocre, se sont réunis autour du conseiller royal aux affaires diplomatiques, Taieb Fassi Fihri, de grands noms de la scène politique mondiale, pour discuter des questions internationales les plus chaudes, telles la crise malienne, les menaces terroristes au grand Sahara, la guerre civile en Syrie, le processus de paix au proche orient ou les projets de chaos en Tunisie et en Egypte.
            
Ainsi, rapportent des sources médiatiques de la place, sont venus pour cette réunion très discrète à Marrakech, deux ex-secrétaires d’Etat américaines, la républicaine Condoleezza Rice et la démocrate Madeleine Korbel Albright, le diplomate algérien et actuel émissaire onusien en Syrie, Lakhdar Brahimi et l’ex secrétaire général de la ligue arabe et ex candidat aux présidentielles égyptiennes Amr Moussa.

Les mêmes sources médiatiques, citant un haut responsable marocain, ont rapporté que cette réunion a servi de séances d’actualisation des données, des analyses et des positions des uns et des autres sur tous les sujets qui furent posés en discussion, et ce pour mieux en cerner les tenants et aboutissants et surtout pour que chacun des présents, suivant ses qualités officielles ou officieuses, puisse servir de relais auprès de son Etat ou organisation, pour les idées qui furent produits en commun sur chaque sujets.

Le même responsable marocain précité, a enfin indiqué que pour le Maroc, avoir organisé cette réunion, qui épouse dans sa forme, parfaitement son style de diplomatie, l’objectif était de fluidifier les canaux de transmission d’idées, sur les dossiers les plus chauds de la planète, mettant à contribution, pour cela, des ex-responsables non contraints et des diplomates en fonctions.

               Partager Partager

Dépêches | eMarrakech | Tribune | em eng | Communiqués