De nos jours, le bitcoin est de plus en plus populaire et s’immisce progressivement dans notre quotidien. Cependant, en dépit de sa présence, cette crypto monnaie est toujours incomprise, ce qui explique sa mauvaise notoriété dans les médias. Le manque d’informations constitue un réel frein à son développement. Pour vous aider à mieux faire la part des choses, découvrez dans cet article le fonctionnement du Bitcoin.

Qu’est-ce que le Bitcoin ?

Si c’est bien la première fois que vous en entendez parler, vous vous demandez certainement c’est quoi le bitcoin. Eh bien, le bitcoin est une monnaie numérique virtuelle créée en 2008 par une personne ou une organisation mystérieuse sous le pseudonyme de Satoshi Nakamoto. Si son identité est jusqu’aujourd’hui inconnue, le bitcoin quant à lui était initialement conçu comme un mode de paiement sans frais de transaction ou retard de transfert et sans surveillance du gouvernement.

Cette monnaie est sécurisée par un protocole de cryptographie et elle n’est contrôlée par aucune autorité centrale. En 2010, un bitcoin était coté à environ 0,003 centime. Mais aujourd’hui, son cours a largement dépassé les 4200 $ même si sa valeur reste toutefois volatile. Les bitcoins sont alors des pièces de monnaie stockées dans des ordinateurs, ils ne sont pas physiques et n’existent donc que dans le monde numérique.

Comment fonctionne le bitcoin ?

Pour comprendre le fonctionnement du Bitcoin, le créateur a élaboré trois principaux concepts essentiels. Il s’agit de :

  • Les réseaux décentralisés ;
  • La cryptographie ;
  • L’offre et la demande.

Le réseau décentralisé constitue une des bases fondamentales de l’existence des bitcoins. En effet, dans un réseau décentralisé, les données sont partout et non pas au même endroit. En ce qui concerne la cryptographie, elle permet de convertir les données de transaction. C’est pourquoi Bitcoin s’appelle une crypto-monnaie qui utilise entre autres la technologie du blockchain.

Enfin, le bitcoin utilise le concept de l’offre et de la demande dans lequel l’offre de bitcoin est limitée. Celui-ci est produit à un taux fixe, qui diminuera avec le temps et sera réduit de moitié tous les quatre ans. Mais ces concepts ne suffisent pas pour répondre à la question « comment fonctionne le bitcoin ». Il faut aller plus loin en comprenant la technologie du blockchain ainsi que le fonctionnement des transactions Bitcoin.

Le fonctionnement du réseau bitcoin

Le réseau Bitcoin est basé sur un système « peer to peer »  qui permet de rompre avec un problème dans tous les moyens de paiement traditionnels, le besoin d’un tiers. En effet, avec le Bitcoin tout change, car il n’y a pas d’organisme derrière cette monnaie gratuite. C’est le réseau lui-même qui se charge de générer par les utilisateurs c’est-à-dire les milliers d’ordinateurs dans le monde le suivi, le contrôle ainsi que l’enregistrement des transactions. Ainsi, grâce à un système cryptographique, la blockchain, il est possible de s’assurer que la monnaie est sécurisée. Cela suppose de garantir que personne ne triche et surtout que la monnaie est protégée contre les attaques et les tentatives de falsification.

Avec un certain nombre d’applications mises en place, le processus de gestion du bitcoin est simplifié de telle sorte que l’envoi et la réception de bitcoins sont aussi faciles que l’envoi et la réception d’un e-mail. C’est ce qui fait de cette monnaie virtuelle une monnaie pratique et simple d’utilisation. Le protocole Bitcoin est également complètement ouvert et transparent, permettant à qui le veut d’examiner et de s’assurer que tout va bien. De ce fait, c’est ainsi que le bitcoin a pu gagner la confiance de tant de personnes dans le monde entier qui l’utilisent pour leurs affaires, faire des achats ou envoyer de l’argent à leurs proches.

Qu’est-ce que le blockchain dans le fonctionnement du bitcoin ?

Le bitcoin a besoin de deux mécanismes sous-jacents pour fonctionner convenablement, il s’agit de la blockchain et du minage. En effet, il faut d’abord savoir que Bitcoin est basé sur la technologie du Blockchain, c’est-à-dire une chaîne de blocs. Ce système se réfère notamment à un groupe d’ordinateurs qui se connectent entre eux et qui sont responsables du traitement de toutes les données traitées dans la chaîne de blocs.

De ce fait, toute transaction effectuée avec des Bitcoins est directement reflétée dans la chaîne de blocs. Elle passe par tous les ordinateurs qui font partie du système, ceci dans le but de maintenir le fonctionnement de la chaîne de blocs et d’assurer la sécurité du système. Cela suppose que chaque transaction effectuée doit être validée par les ordinateurs de sorte que si certaines données ne sont pas exactes ou si un ordinateur modifie les informations, les autres soient en mesure de rejeter ces données. Cela permet de s’assurer que le système est sûr surtout si le nombre d’ordinateurs faisant partie de la chaîne Blockchain est élevé. En gros, le blockchain est un grand registre, une liste de toutes les transactions sécurisée et mises à jour fréquemment par des milliers de mineurs.

Qu’est-ce que le mining de bitcoin ?

Le principe selon lequel n’importe qui peut participer à la Blockchain du Bitcoin dans le but de traiter une partie des transactions effectuées est appelé minage. Le minage est donc le procédé grâce auquel les blocs sont sécurisés. À la suite de celui-ci, de nouvelles unités de crypto-monnaies appelées récompenses sont alors mises en circulation.

Les mineurs sont entre autres chargés de vérifier les transactions et de les sécuriser cryptographiquement. Ils sont ainsi amenés à résoudre des algorithmes complexes dont la difficulté peut être ajustée pour maintenir constant le temps de traitement des blocs. Les mineurs exercent également un contrôle important sur le bitcoin en raison de leur rôle crucial dans le réseau, d’autant plus que le minage est désormais une activité très profitable. Lorsque ces unités sont enfin en circulation, elles peuvent alors être librement échangées sur une place boursière et sauvegardées dans votre portefeuille virtuel. Le mining est pour ainsi dire un système de consensus distribué utilisé pour valider les transactions bitcoin en attente d’être incluses dans la blockchain.

Comment acheter des Bitcoins ?           

Maintenant que vous savez comment fonctionne le Bitcoin, vous vous demandez certainement comment vous en procurer. Trois options s’offrent à vous pour l’achat de bitcoin.

Échanges de courtiers

Il s’agit là du moyen le plus simple pour acheter des bitcoins à condition d’être prêt à utiliser votre identité. Cela signifie que vous devez vous servir de votre nom, de votre adresse et d’un passeport ou un permis de conduire. Avec cette option, les frais d’échange de courtiers vous coûteront entre 1 et 5 %. Toutefois, cela dépend de votre situation géographique et de la façon dont vous souhaitez payer.

En effet, pour un échange de courtier, vous pouvez choisir de payer par un virement bancaire, par une carte de débit/crédit ou même par PayPal. Utiliser un échange de courtier, c’est un peu comme lorsque vous vous rendez chez un agent de voyage pour convertir votre devise locale en devise étrangère. La différence ici est que le courtier intervient pour convertir votre devise locale en Bitcoin.

Achat de bitcoins sur une plateforme de change

Il existe de nos jours de plus en plus de plateformes de change pour l’achat de bitcoins qui sont des infrastructures techniques mettant en relation acheteurs et vendeurs. Pour cette transaction, à vous de choisir les prix auxquels ils sont prêts à acheter ou à vendre une quantité de bitcoins, et la plateforme se charge de centraliser le tout dans un carnet d’ordres. Lorsqu’il y a correspondance entre un ordre d’achat et un ordre de vente, la plateforme se charge d’initier l’échange entre les deux parties.

L’avantage de ces plateformes de change est que l’acheteur a la possibilité de trouver n’importe quelle quantité de bitcoins, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Tout cela est possible avec des frais faibles, vous avez accès à un marché relativement liquide qui propose en général de nombreuses cryptomonnaies. Avec ces plateformes, vous pourrez acheter des bitcoins par virement bancaire, et si vous souhaitez vendre vos bitcoins contre n’importe quelle monnaie étatique ou autre cryptomonnaie, cela est tout à fait possible.

Les distributeurs automatiques de bitcoins et l’achat anonyme

C’est sans nul doute le moyen le moins courant d’acheter Bitcoin, car il n’y a pas beaucoup de guichets automatiques Bitcoin dans le monde. Vous pouvez toutefois faire des recherches pour voir s’il en existe un près de chez vous. Si c’est le cas, vous pouvez simplement y aller et acheter votre Bitcoin en espèces, cependant, les frais peuvent être élevés avec cette option.

De même, si la plupart des plateformes existantes pour acheter des bitcoins requièrent une vérification de votre identité, il existe une autre alternative. En effet, si pour une raison ou pour une autre, vous souhaitez acheter des bitcoins de façon parfaitement anonyme, il existe des solutions. Les plateformes d’achat/vente de pair à pair vous mettent directement en relation, sans intermédiaire et sans procédures.

Pour acheter des bitcoins sur les plateformes de change, les guichets automatiques Bitcoin, les échanges de courtiers et autres moyens d’achat des bitcoins, il est important de bien vous renseigner pour ne pas vous faire arnaquer. N’hésitez pas à faire des comparatifs pour trouver la meilleure option.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here