Avant d’aller conquérir le monde, il est impératif de recueillir certaines informations sur les destinations à parcourir. La situation du pays, les réglementations relatives à l’entrée et à la sortie du territoire, ainsi que les vaccins, en sont des exemples. Si l’on souhaite voyager en Inde, il faut prendre certaines dispositions pour que ledit voyage soit une réussite. Découvrez dans ce guide les diverses démarches et les précautions à prendre pour préparer un séjour en Inde.

Quelles sont les formalités à effectuer pour voyager en Inde ?

Si vous projetez de vous rendre sur le sol indien, vous devez avant tout vous assurer d’être en règle avec les formalités administratives requises.

Il faudra bien entendu avoir un passeport en cours de validité. De plus, ce passeport doit être valable au moins 6 mois après la date de retour. Il doit par ailleurs disposer d’au moins trois pages vierges consécutives. Vous pouvez vous rapprocher de la mairie de votre commune ou de la direction de l’émigration et de l’immigration pour connaître les démarches à suivre ainsi que les documents à fournir pour l’établissement de votre passeport. Vous pourrez même connaître par la même occasion les délais d’obtention de ce document nécessaire à votre voyage en Inde.

Si le passeport est primordial pour partir en Inde, c’est non seulement pour des questions d’identité, mais aussi pour servir de support au visa. L’obtention du visa est en effet une autre formalité obligatoire pour toute personne qui désire entrer en Inde. Il s’agit d’une politique mise en place par plusieurs pays pour contrôler l’identité des personnes qui désirent entrer sur leur territoire pour des raisons professionnelles ou pour y séjourner. De plus, il permet de limiter l’immigration ainsi que les actes de terrorisme. Si vous voyagez sur l’Inde, vous devez faire la demande de visa dans votre pays d’origine et l’obtenir avant de prendre départ. Pour ce faire, vous avez le choix entre faire votre demande de visa en ligne ou auprès de l’ambassade indienne de votre pays de résidence.

Les différents types de visas pour l’Inde

Il existe deux principaux types de visas indiens. Il s’agit notamment du visa classique indien et du visa électronique indien encore appelé e-visa indien. Chacun d’eux est octroyé selon le but du voyage. Dans les deux cas, il est impératif de détenir un visa valide avant d’embarquer sur un vol à destination de l’Inde. Le cas échéant, vous serez rapatrié dès votre descente à l’aéroport en Inde. Ce rapatriement se fera aux frais de votre compagnie aérienne. C’est pour cela que les transporteurs aériens prennent soin de vérifier que les voyageurs à destination de l’Inde disposent d’un visa valide avant de les embarquer.

Le visa indien ordinaire

Le visa indien ordinaire est un visa de passeport autocollant. Vous l’obtiendrez à l’ambassade indienne dans votre pays. Si dans certains pays, il existe des agences externalisées qui sont autorisées par l’ambassade indienne pour aider les voyageurs à effectuer toute leur formalité de visa, ce n’est pas le cas au Maroc. Vous devez forcément passer par l’ambassade de l’Inde à Rabat pour avoir gain de cause.

Le visa électronique indien

Comme vous pouvez le deviner, le visa électronique indien est un visa qui s’obtient en ligne. Il s’agit en fait d’une autorisation de voyage électronique appelé ETA (Electronic travel Authorization) en anglais. Ce type de visa n’est valable que pour une entrée en Inde par voie aérienne ou maritime. Si vous devez entrer dans le pays par voie terrestre, il faudra opter pour le visa classique indien. De plus, toutes les nationalités n’étant pas éligibles pour le visa électronique pour l’Inde, il est conseillé de faire la vérification avant de commencer les démarches. Ledit visa ne s’octroie par ailleurs que dans certains domaines. Il est donc possible de solliciter l’un des visas électroniques suivants :

  • Le visa électronique touristique (e-tourist visa) ;
  • Le visa électronique d’affaires (e-business visa) ;
  • Le visa électronique de conférence (e-conference visa) ;
  • Le visa électronique médical (e-medical visa) ;
  • Le visa électronique d’assistance médicale (e-medical attendant visa).

On comprend aisément que le visa électronique indien est réservé aux séjours de tourisme, de yoga, d’affaires. Il sert aussi pour rendre visite à des connaissances, participer à une conférence ou pour des raisons médicales. Si vous souhaitez voyager sur l’Inde pour vous y installer, pour travailler sur place, faire du volontariat ou des missions de journalisme, vous devez faire la demande d’un visa spécifique au consulat. On note par ailleurs que tous les visas électroniques indiens ne sont opérationnels que dans 28 aéroports et 5 ports situés sur le territoire indien. Le plus sollicité entre les visas susmentionnés est le visa touristique.

La procédure à suivre pour déposer sa demande de visa

Selon le type de visa pour lequel vous aurez opté, vous devrez suivre une procédure précise pour avoir gain de cause. Si l’un nécessite que l’on fasse recours à l’ambassade, l’autre peut s’obtenir directement en ligne.

La demande de visa ordinaire auprès de l’ambassade

Pour obtenir un visa classique indien, il faut suivre certaines étapes. En tant que marocain, vous devez au préalable remplir et soumettre une demande de visa en ligne. Il faudra ensuite imprimer un exemplaire de ladite demande et l’envoyer à l’ambassade avec deux photographies sur fond blanc. Ces photographies doivent avoir pour dimensions 5 cm x 5 cm. Il peut arriver que l’ambassade réclame au demandeur de visa d’ajouter à son dossier une preuve de sa stabilité financière (récent relevé bancaire par exemple).

De plus, l’ambassade peut également demander à interviewer le demandeur de visa avant de le lui accorder. La décision qui suit un tel interview est définitive. Il faudra évidemment payer les frais de visa, ces derniers étant non remboursables. En temps normal, 3 jours ouvrables suffisent pour obtenir un visa classique indien dans son passeport marocain. Néanmoins, il peut arriver que la procédure soit plus longue selon les cas. C’est pour cela qu’il est conseillé aux demandeurs de visa d’entamer la procédure au moins 10 jours ouvrables avant le jour du voyage.

La demande de visa électronique en ligne

Si vous ne disposez pas d’assez de temps avant votre départ pour l’Inde, vous pouvez opter pour le visa électronique. L’e-visa indien est très pratique puisque sa demande se fait entièrement en ligne. Pour obtenir ce type de visa, vous pouvez passer par le site web du gouvernement indien ou solliciter les services d’un agent de visa indien en ligne. Sur le site www.visa-india.net par exemple, vous pouvez obtenir votre e-visa pour l’Inde en trois étapes à savoir :

  • La soumission de la demande de visa ;
  • Le paiement en ligne des frais de visa ;
  • L’obtention par courriel du lien de téléchargement de l’e-visa.

En postulant pour le visa électronique, vous devez télécharger une photo de vous et les deux premières pages de votre passeport. En règle générale, vous pourrez obtenir votre e-visa pour l’Inde en seulement 24 heures, soit 1 jour ouvré. Il faut néanmoins se méfier des sites qui facturent des frais supplémentaires et abusifs pour l’obtention des « e-visa d’urgence ». Les autorités indiennes ne reconnaissent en réalité pas cette notion. Depuis mars 2019, l’e-visa s’obtient à un tarif unique de 114 euros. Après le paiement des frais requis et l’obtention par mail de votre ETA, vous devez l’imprimer et le garder sur vous pendant votre voyage. Dès votre arrivée en Inde, vous devrez présenter ladite autorisation de voyage électronique à l’aéroport afin de faire tamponner votre passeport.

Quel est le temps de validité d’un visa pour l’Inde

La durée de validité du visa classique indien est généralement de 6 mois.

Ce délai court à partir de la date de validation du visa et non à partir de la date d’entrée sur le territoire indien. Avec ce visa, vous pouvez séjourner en Inde pendant 90 jours consécutifs.

En ce qui concerne les visas électroniques, la durée de validité dépend du type de visa obtenu. Le visa touristique qui permet de participer aux croisières, de faire du yoga ou de profiter d’autres attraits du pays est valable pour de multiples séjours de 90 jours à partir de la date d’émission dudit visa. La validité est cependant de 365 jours et vous ne pourrez réaliser que 2 demandes dans une année.

Avec l’e-visa d’affaires, il est possible d’effectuer de multiples séjours de 180 jours au plus sur le territoire indien pendant une année à compter de la date d’émission du visa. Quant au visa médical pour un patient ou un accompagnant de la personne malade, il est valable pour trois entrées de 60 jours maximums sur le territoire indien pendant un an. Ici, on décompte à partir de la date de la première entrée en Inde. Pour les 60 jours, ils s’écoulent même si vous n’êtes plus en Inde. Après l’émission de l’e-visa médical indien, le voyageur dispose de 120 jours pour entrer dans le pays.

Si vous vous rendez en Inde en tant que speaker ou visiteur, une seule entrée sur le territoire est possible. À partir de la date à laquelle vous rentrez dans le pays avec un e-visa de conférence, vous pouvez y rester pendant 30 jours maximum. Avec ce type de visa, vous disposez de 120 jours après la date d’émission du visa pour entrer en Inde.

En général, on note que le visa électronique est à usage unique. Sa durée ne saurait être prolongée et il est non transmissible. De même, il ne permet pas d’accéder à certaines régions du territoire indien. Pour visiter ces zones dites « interdites », « restreintes » ou « protégées », vous aurez besoin de certains permis additionnels. Seules les autorités locales sont habilitées à fournir cesdits permis.

S’assurer d’être à jour pour ses vaccins avant de prendre départ

Contrairement à d’autres pays, l’Inde n’exige pas à ceux qui rentrent sur son territoire d’être à jour de certains vaccins. Cependant, il est fort conseillé de se vacciner avant de voyager dans le pays afin de se prémunir contre certaines maladies notamment pour les longs séjours. Si vous êtes un ressortissant d’un pays touché par la fièvre jaune, vous devez impérativement vous munir de votre carte de vaccination avant d’atterrir sur le sol indien. Si vous l’oubliez, vous risquez d’être mis en quarantaine pendant 6 jours après avoir foulé le sol indien.

Dans tous les cas, il serait raisonnable de consulter votre médecin afin de vous mettre à jour pour vos vaccins avant de voyager. Vous serez surpris de voir à quel point vous avez oublié de faire certaines vaccinations. Outre les vaccins, pensez à prendre des médicaments contre la diarrhée afin de vous en sortir si vous attrapiez la tourista. Certes, vous pouvez faire attention pendant votre séjour en ne buvant que de l’eau bouillie et en mangeant des aliments bien cuits. Mais, cela ne vous empêche pas de garder vos cachets dans un coin de votre sac.

Anticiper sur le type d’hébergement et de transport à adopter en Inde

Pour un séjour réussi en Inde, il est impératif de bien penser son hébergement et son transport avant même de prendre l’avion.

Ces deux éléments sont capitaux que vous voyagiez en Inde pour les vacances, pour les affaires ou pour toute autre raison. En ce qui concerne l’hébergement, il est judicieux d’effectuer ses réservations plusieurs semaines avant le jour de départ. Pour faire des économies, vous pouvez utiliser les comparateurs de prix en ligne afin de dénicher les meilleurs tarifs. Dans le pays, il existe plusieurs établissements d’hébergement. Cependant, le niveau de confort est fort variable d’un hôtel à un autre. N’oubliez pas d’intégrer dans vos critères de choix la sécurité de la ville où se trouve le logement que vous souhaitez réserver. Pour le transport, sachez qu’en Inde vous aurez le choix entre différents moyens de déplacement :

  • Les motos ;
  • Les taxis ;
  • Les voitures de location ;
  • Les transports en commun…

Si pendant votre séjour, vous devez parcourir de longues distances, préférez l’avion. Vous pourrez alors profiter d’un confort optimal. De plus, vous gagnerez du temps et dans certains cas, vous vous ferez des économies.

Se prémunir contre les insectes en Inde

Avant de partir en Inde, pensez à acheter des sprays contre les moustiques. Les moustiques sont en effet l’un des insectes les plus virulents dans le pays. Ils peuvent transmettre facilement des maladies comme le paludisme. Appliquer votre Spray sur la peau ou sur vos vêtements vous sera donc d’une grande utilité. Vous n’aurez pas besoin d’un moustiquaire si vous choisissez un hôtel avec climatisation comme hébergement. On note par ailleurs que presque tous les hôtels à destination touristique en Inde offrent ce confort à leurs clients.

Connaître les comportements à avoir pendant un séjour en Inde

Voyager à l’étranger est une occasion spéciale pour se frotter à une culture autre que celle de son pays de résidence. Pour éviter tout désagrément ou malentendu une fois en Inde, il est conseillé d’adopter les comportements adéquats notamment dans les lieux publics. Vous devez aussi bien vous comporter lorsque vous vous adressez à un autochtone. Si vous êtes une femme par exemple, vous devez penser à mettre des tenues qui enveloppent aussi bien vos épaules que vos jambes. Cela vous épargnera les regards inopportuns. Pour vous informer sur les attitudes à adopter, vous pouvez vous référer aux diverses expériences de voyages en Inde partagée sur le web. Vous pouvez également vous documenter sur les us et coutumes de l’Inde.

Que retenir de ce guide sur les démarches à effectuer pour bien préparer un séjour pour l’Inde ? Pour avoir un merveilleux séjour en Inde, il faut avant tout mener des démarches administratives. Elles consistent à obtenir un passeport et un visa valide avant de prendre le vol à destination de ce pays de l’Asie de l’Est. Outre cet aspect, l’hébergement, le transport, la mise à jour de ses vaccins et les attitudes à adopter en Inde sont autant de paramètres à prendre en compte pour un séjour réussi dans le pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here