Torrent et Usenet représentent les deux protocoles de partages de fichiers les plus populaires du moment. Intrinsèquement, ils jouent des rôles analogues. Ils servent essentiellement au download des vidéos, des audio, des images ou des applications en ligne. Néanmoins, ils fonctionnent de manière différente. Logiquement, les internautes s’interrogent fréquemment pour identifier le plus rapide entre ces deux modes de téléchargement. Découvrez dans cet article les principaux critères pour effectuer un choix éclairé.

Torrent, la nécessité d’optimiser la vitesse de download

Développé en 2001 par Bram Cohen, BitTorrent représente un logiciel gratuit. Il repose sur un protocole peer-to-peer (P2P) qui assure un téléchargement rapide de vos fichiers. Pour améliorer ses performances, vous avez la possibilité de lui associer un seedbox ou de transformer votre box Android TV en Torrent-box.

BitTorrent, un puissant réseau pair à pair

Cette application fonctionne sur la base d’un système entièrement décentralisé. Le téléchargement s’effectue depuis les ordinateurs des utilisateurs qui hébergent tout ou partie du fichier que vous recherchez. Chaque membre représente donc à la fois un serveur et un client. Dès que vous introduisez une requête, le logiciel détecte automatiquement les sources disponibles, et vous pouvez lancer le download. Pour faire usage de cette application, vous devez installer un client BitTorrent sur votre ordinateur. Pour vous simplifier la tâche, rendez-vous sur des plateformes spécialisées comme PirateBay ou Torrentz. Avec ce logiciel, l’upload s’effectue généralement à partir d’un grand nombre de sources. Cela devrait garantir une bonne vitesse de téléchargement aux utilisateurs. Dans la pratique, celle-ci varie d’un client à un autre. Elle dépend essentiellement de certains éléments assez complexes à appréhender.

Un processus décentralisé

Les torrents se retrouvent stockés par morceaux sur les ordinateurs d’autres utilisateurs connectés. Vous ne les téléchargez pas depuis un serveur central. À chaque requête, l’application identifie les différents hébergeurs susceptibles de vous fournir le fichier recherché. Le download s’effectue par le biais d’une série de filets. Sa rapidité dépendra aussi de la connexion Internet des utilisateurs impliqués dans le processus. Dans certains cas, vous obtenez en quelques minutes le document sollicité. Parfois, vous devez patienter longuement pour obtenir satisfaction. Toutefois, le protocole peer-to-peer représente l’un des meilleurs du marché. Il assure un téléchargement par le biais de différentes sources. Cela devrait impacter positivement la vitesse de download.

Le nombre de leechers et de seeders

Le fonctionnement de BitTorrent repose sur un vaste réseau pair à pair. Tous les membres s’efforcent de l’alimenter en dossiers. Les leechers représentent les personnes qui effectuent un download de fichier à un moment donné. Ils deviennent seeders lorsqu’ils décident de laisser leurs documents à la disposition de la communauté. Cela permettra à d’autres utilisateurs d’y accéder en temps réel. Différents membres peuvent essayer d’obtenir simultanément un même dossier sur BitTorrent. Cela peut limiter la vitesse de téléchargement. Celle-ci variera également en fonction du nombre de seeders qui possèdent le document que vous recherchez. Le fichier se récupère aisément pour une requête solidaire avec de multiples sources.

L’utilisation d’un VPN

L’application BitTorrent ne garantit pas la confidentialité des données. Les adresses IP des membres apparaissent directement sur le réseau. Cela représente une véritable menace pour la sécurité de votre ordinateur. Les cybercriminels peuvent en profiter pour vous cibler et vous subtiliser des informations sensibles. Des virus peuvent également infecter votre poste et détruire vos documents importants. Par ailleurs, l’HADOPI scrute en permanence les opérations sur BitTorrent. Les entreprises de surveillance de contenus ainsi que les défenseurs du droit d’auteur y interviennent aussi en continu. Ils pourront identifier votre adresse IP et vous arrêter. Vous vous exposez ainsi à des poursuites.

Pour éviter de se faire pirater ou de tomber dans les mailles de l’HADOPI, la grande majorité des membres de BitTorrent recourt à un VPN pour crypter leurs données de connexion. Cela leur permet d’opérer en tout anonymat et de protéger leurs fichiers. En effet, ce dispositif redirige votre trafic via un réseau privé entièrement sécurisé. Il masque vos informations. Votre fournisseur d’accès Internet et les tierces personnes ne pourront pas vous suivre. Malheureusement, l’usage d’un VPN réduit généralement la vitesse de téléchargement sur BitTorrent.

Le ratio de partage

Ce paramètre se révèle très important, notamment sur les trackers privés. La plupart de ces plateformes exigent un ratio minimal de 1 pour autoriser l’accès au téléchargement. Il favorise une augmentation de la vitesse de download. Certains trackers peuvent relever votre ratio en contrepartie d’une donation. Cela montre bien à quel point ce critère peut impacter la rapidité de l’opération. Partagez donc suffisamment pour en bénéficier en retour.

Le seedbox, une solution de référence pour booter votre vitesse de téléchargement

Les différents éléments abordés ci-dessus peuvent rendre le download moins rapide sur BitTorrent. Fort heureusement, une astuce imparable existe pour remédier à ces facteurs précédemment énumérés. En effet, l’installation d’un seedbox permet de booster les performances du BitTorrent. Vous pourrez télécharger des films volumineux en un instant ! Avec certains fournisseurs, la vitesse de download peut atteindre 1 Go/s. De plus, cet équipement masque votre adresse IP. Vous n’aurez pas à vous encombrer avec un VPN. Il vous donne la possibilité de partager en permanence vos fichiers. Cela fera grimper votre ratio sur les trackers privés. Enfin, ce matériel préserve votre ordinateur des virus et autres malwares susceptibles de l’infester lors des téléchargements.

Torrent Box, une astuce intéressante pour optimiser votre vitesse de chargement

À défaut d’acquérir un seedbox, vous pouvez transformer votre box Android TV en Torrent Box. Cette astuce se révèle très pratique et vous permet d’économiser de l’argent. La procédure reste assez simple. Vous pourrez aisément configurer cet équipement pour télécharger assez facilement vos fichiers dans des conditions optimales.

  • Dans un premier temps, vous installez un VPN et le paramétrez normalement. Assurez-vous de sa compatibilité avec votre box Android TV et vérifiez s’il ne conserve pas les logs de vos connexions. Pour davantage de sécurité, optez pour un VPN payant moyennant quelques euros par mois.
  • La seconde étape consiste à downloader une application torrent. Privilégiez un logiciel polyvalent comme uTorrent. Il prend aisément en charge différents liens magnétiques. Vous avez la possibilité de définir maints torrents actifs simultanément. Leur download interviendra en même temps, et vous retrouverez les documents au niveau de la médiathèque intégrée à l’application. Vous pourrez exécuter directement vos fichiers musicaux et vidéo grâce au lecteur du logiciel. Celui-ci fonctionne uniquement sur la base avec les abonnements RSS ou en mode Wifi. Il présente en détail les paramètres de téléchargement et de diffusion. 
  • La mémoire de votre box Android TV ne pourra pas prendre des documents volumineux. Pour optimiser cette solution, prévoyez un disque dur externe d’au moins 1 To pour le stockage de vos fichiers. N’oubliez surtout pas de modifier le dossier de destination de vos downloads.

Avec un Seedbox ou un Torrent Box, le BitTorrent devient un sérieux concurrent des protocoles payants de téléchargement.

Usenet, un download de qualité à un prix forfaitaire

Usenet date de 1979. Fondé sur le protocole NNTP, il s’apparente à un forum sur lequel les utilisateurs peuvent échanger des messages de textes et des fichiers binaires. Vous pouvez donc y downloader des logiciels, des livres, des musiques, des vidéos ou des audio. Pour en profiter, vous téléchargez une application d’Usenet comme Sabnzbd ou nzbget. Vous devez également souscrire à un abonnement auprès d’un fournisseur spécialisé comme Usenet Server. Ensuite, vous vous assurez de trouver un bon Newsgroup pour obtenir le fichier recherché. Usenet garantit un upload ultra-accéléré à ses utilisateurs. Il exploite au maximum votre bande passante disponible. La vitesse de téléchargement peut atteindre 1 Gbit/s sur certains serveurs. Mieux, aucun délai d’attente ne s’impose avant les downloads. Toutefois, la rapidité de l’exécution dépendra essentiellement de la qualité de votre connexion Internet.

Usenet, une application payante sécurisée

Contrairement à BitTorrent, Usenet ne repose pas sur un protocole peer-to-peer. Pour réaliser un upload par cette application, vous devez souscrire à un abonnement. Avec le fournisseur Newshosting, vous débourserez environ 10 $ par mois. Mais, cela représente une contribution bien peu élevée par rapport à la qualité des services proposés. Vous accédez à la plateforme de téléchargement via vos identifiants. Vous introduirez notamment votre login et votre mot de passe. Pour opérer sans dévoiler vos informations personnelles, vous avez la possibilité de payer par Bitcoin. Cette offre inclut également un chiffrement SSL de toutes vos adresses de connexion. Aucune entité ne peut surveiller vos activités sur la plateforme. Vous n’aurez donc pas besoin d’installer un VPN pour crypter vos données. Bien évidemment, cela impacte positivement la vitesse de téléchargement. Par ailleurs, les fournisseurs Usenet jouissent d’un statut juridiquement reconnu. Ils ne font l’objet d’aucun contrôle de la part de l’HADOPI et des autres organes de protection des droits. Ils ne subissent pas une traque permanente, à l’instar des Torrents et des plateformes analogues. Mieux, ces derniers ne scrutent pas vos activités. Vous opérez en toute liberté et profitez d’une vitesse optimale d’upload. Vous bénéficiez d’une confidentialité irréprochable.

Torrent vs Usenet, quel choix au regard de la vitesse de téléchargement ?

Au regard des arguments développés ci-dessus, l’Usenet apparaît comme un protocole complet et sécurisé. Il garantit de manière autonome un download rapide à ses clients. Ceux-ci en profitent sans réaliser aucun investissement en matériel. Ils doivent simplement effectuer un paiement pour bénéficier des services offerts. Quant au BitTorrent, il représente l’alternative la moins onéreuse. Toutefois, vous devrez prévoir un abonnement VPN pour naviguer en toute sécurité. Pour optimiser sa vitesse de téléchargement et concurrencer Usenet, pensez à louer un seedbox. Cet équipement reste disponible à un tarif accessible à tout le monde. Dans ce cas, vous n’aurez pas besoin d’un VPN. La dernière solution pour profiter véritablement de BitTorrent consiste à transformer votre box Android TV en Torrent-box. Cette astuce demeure l’option la plus économique. Elle exige simplement quelques paramétrages peu complexes et la mise en place d’un disque dur. La concurrence entre Usenet et Torrent va bien au-delà de la vitesse de téléchargement. Les internautes s’interrogent également sur la richesse des contenus disponibles sur ces plateformes. Certains utilisateurs se questionnent aussi sur la légalité du Torrenting.

Torrent vs Usenet, des contenus impressionnants

Ces deux protocoles présentent une large gamme de fichiers. En effet, les uploaders se bousculent sur Torrent. Environ 170 millions de personnes recourent mensuellement à BitTorrent. Cela témoigne de l’importance de réseau pair à pair dans l’univers de téléchargement en ligne. Quant à Usenet, il enregistre plus de 27 TB d’uploads quotidiennement. Vous y retrouvez toutes sortes de contenus. Toutefois, les deux applications se démarquent par leur stratégie de stockage des fichiers. Usenet remporte la palme de longévité des documents. Newshosting, le meilleur fournisseur Usenet, assure la conservation des documents postés pendant environ 3965 jours. Cette durée varie généralement d’un serveur à un autre. Par contre, BitTorrent ne garantit pas un tel avantage. Seuls les dossiers les plus populaires restent sur cette plateforme pour une période relativement longue. Les fichiers peu partagés tombent progressivement aux oubliettes et finissent par disparaitre du réseau. Avec cette application, vous avez peu de chances d’obtenir les documents qui n’intéressent pas grand monde. Sur Usenet, vous devez simplement prendre la peine d’identifier un Newsgroup adapté pour trouver un élément spécifique. Certains utilisateurs recourent uniquement à Usenet lorsqu’ils n’ont pas réussi à décrocher un fichier donné sur Usenet. N’hésitez donc pas à associer ces deux plateformes pour combler toutes vos attentes en matière de téléchargement en ligne.

Torrent vs Usenet, la question de la légalité

Usenet représente une plateforme sécurisée. Il ne fait pas l’objet d’un contrôle ou d’une surveillance de la part de l’Hanopi. Les fournisseurs Usenet bénéficient d’ailleurs d’un statut officiellement reconnu. L’upload via ce protocole s’effectue donc en toute transparence et ne présente aucun risque. Par contre, le torrenting soulève généralement des inquiétudes.

Intrinsèquement, le torrenting ne constitue pas un acte illégal. Toutefois, vous devez absolument éviter de télécharger et de distribuer des contenus copyrightés. En réalité, cette pratique se révèle peu sûre. En cas de flagrant délit, la justice pourrait vous punir d’une peine d’emprisonnement ou d’une énorme amende. Les gouvernements et les fournisseurs d’accès Internet collaborent de plus en plus pour décourager les abus du torrenting. Ils s’intéressent notamment aux internautes qui en téléchargent et en diffusent à grande échelle.

Les mesures prohibitives proposées par les autorités publiques ne parviennent pas encore à stopper véritablement le torrenting puisque 170 millions de personnes y recourent chaque mois. La plupart de ces utilisateurs prennent des dispositions pratiques pour dissimuler leur identité lors des téléchargements. L’astuce la plus en vogue consiste à installer un VPN. Optez pour un modèle payant pour davantage de fiabilité. Cela vous soustraira au monitoring de votre fournisseur d’accès Internet. Vous avez aussi la possibilité d’exploiter un seedbox. Ce système s’apparente à la location d’un support extérieur. Tous vos uploads interviendront via ce dispositif. Vous échappez ainsi à toute tentative de surveillance. Vous pourrez effectuer vos téléchargements de manière entièrement anonyme. En général, l’adresse IP d’un seedbox se situe dans les pays avec une législation favorable au torrenting. Vous ne courrez donc aucun risque. Vous gérez vos downloads à votre convenance et les partagez en permanence sans que l’Hanopi ou votre fournisseur d’accès Internet vous inquiète. Vous avez aussi la possibilité de paramétrer votre box Android TV pour réaliser vos uploads via BitTorrent en toute quiétude.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here