Travaillez-vous à la maison ? Avez-vous pour cela aménagé un espace de travail ? Si tel est effectivement le cas, pensez alors à améliorer l’aspect global de votre « coin-bureau. En effet, pour véritalement travailler dans les meilleures conditions, il est essentiel que l’espace dédié au travail soit aménagé au mieux. L’éclairage joue également un important rôle dans le présent cas. Un éclairage adéquat vous apportera de multiples bienfaits, tant au niveau de votre productivité que de votre santé et de votre bien-être. Découvrez à travers les informations qui suivent, des astuces pour la mise en place d’un excellent éclairage au sein de votre bureau à la maison.

La lumière naturelle avant tout


Dans un premier temps, il est primordial de privilégier la lumière naturelle dans la mesure du possible. Elle améliorera vos conditions de travail, tout en ayant un excellent impact sur votre santé. C’est même une règle que doivent suivre les employeurs. En effet, l’article R. 4213-2 du Code du travail français dit clairement qu’un lieu de travail doit comporter assez de lumière naturelle (sauf en cas d’ « incompatibilité avec la nature des activités »).  Respectez-vous cependant cette règle lorsque vous travaillez chez vous ? Travaillez-vous à la lumière du jour ou avec des lampes artificielles ? L’objectif en tant que tel n’est pas de vous conformer au Code du travail, mais plutôt de vous assurer un confort optimal, même en télétravail.

Pourquoi favoriser la lumière du jour pour travailler ?

Concrètement, la lumière naturelle présente de nombreux avantages pour la santé et la productivité au travail. D’abord, elle contribue à réguler le rythme biologique de l’organisme, favorisant ainsi un sommeil de qualité supérieure. Résultat : vous êtes confronté à moins de fatigue et de stress. Et par extension, vous êtes plus en forme et donc plus productif au travail. De même, les risque d’erreurs sont limités, car vous êtes moins somnolent. La lumière du soleil aide également à améliorer la satisfaction des collaborateurs. Après tout, le soleil a un impact direct sur le moral : en travaillant dans un espace lumineux (naturellement), vous avez de plus grandes chances d’être de meilleure humeur.

La lumière naturelle réduit par ailleurs la fatigue oculaire, un problème particulièrement récurrent si vous êtes devant un ordinateur toute la journée. En laissant entrer juste ce qu’il faut de lumière du jour par la fenêtre, vous soulagez alors vos yeux. Cela diminue également les maux de tête. Enfin, le dernier atout de la luminosité naturelle n’est pas médical mais financier. En ouvrant les volets plutôt qu’en allumant les lampes, vous faîtes automatiquement des économies d’électricité. Ceci est d’autant plus intéressant si vous travaillez à la maison tous les jours.

Comment optimiser la lumière naturelle dans votre bureau à la maison ?

Maintenant, voyons comment optimiser la luminosité naturelle dans votre espace de travail à la maison :

  1. Installez votre bureau à proximité d’une fenêtre. Dans l’idéal, il faut que la lumière du jour entre sur le côté ou en diagonale par rapport à votre ordinateur. Si tel n’est pas le cas, votre écran sera trop éclairé et vous fatiguerez vos yeux inutilement. Évitez aussi une lumière vive arrivant de face, au risque d’être ébloui et de ne pas pouvoir travailler confortablement.
  2. Fixez des habillages modulables aux fenêtres de votre bureau à domicile. Des stores bateaux sont tout indiqués, car vous pouvez en ajuster la hauteur très facilement. Dans ce catalogue de stores, vous avez le choix entre des modèles occultants, tamisants ou voiles. Le choix devra toutefois être fait en fonction de l’orientation et de l’intensité du soleil dans votre bureau. Pour ajouter une touche de fantaisie, vous pouvez même opter pour un tissu à motifs. Qui sait, peut-être stimulera-t-il votre créativité ?
  3. Peignez vos murs dans une couleur claire qui reflétera la lumière du jour. De cette façon, même lorsque le soleil se fera timide, vous profiterez malgré tout d’une belle luminosité pour travailler. Préférez alors une peinture mate ou satinée – pas brillante.
  4. Une autre astuce consiste à placer un grand miroir à l’opposé de la fenêtre, avec une inclinaison judicieuse pour refléter la lumière sans toutefois éblouir. Quels que soient vos aménagements, veillez toujours à ce que la lumière soit diffuse et ne provoque pas d’éblouissement. Ce dernier aurait un impact négatif sur votre vue et votre productivité.

Complétez avec des éclairages adéquats

Malheureusement, il n’est pas toujours possible de travailler exclusivement avec la lumière du jour. Il faut aussi prévoir un éclairage pour les journées plus sombres ou pour travailler lorsque le soleil n’est pas encore levé ou déjà couché. Bien sûr, vous ne devez pas installer n’importe quelle lampe dans votre bureau à domicile. Respectez les mêmes précautions qu’avec la lumière du soleil. Notamment, évitez autant que possible la lumière directe, au profit d’une luminosité plus diffuse. De cette façon, vous n’éblouirez pas votre écran, limiterez votre fatigue oculaire et réduirez les risques de mal de tête. Au final, vous travaillerez plus confortablement chez vous !

Imitez la lumière naturelle

D’abord, nous vous conseillons un éclairage artificiel imitant la lumière naturelle. Envisagez pour cela des lampes de bureau qui émettent une luminosité dans le même spectre que la lumière naturelle. En général, une ampoule dite « lumière du jour » se situe entre 5000 et 6 500 K. Pour aller encore plus loin, vous pouvez aussi installer des variateurs de lumière qui s’ajustent automatiquement selon la luminosité de votre bureau. Leur couleur peut même varier en fonction de l’environnement. À titre d’exemple : la lumière naturelle est autour de 6 500 K (voire plus) par temps couvert. En revanche, au coucher du soleil, elle se situe plutôt aux alentours de 1 800 K. Les systèmes à température variable oscillent alors d’une extrême à l’autre pour reproduire aussi fidèlement que possible un environnement lumineux naturel.

Combinez plusieurs éclairages

Enfin, il est important de combiner plusieurs types d’éclairages afin d’optimiser la luminosité de votre home office. Prévoyez pour ce faire un éclairage direct et réglable pour éclairer une zone spécifique (comme l’espace où vous écrivez). Ajoutez aussi d’autres lampes : d’appoint, lampadaires, suspensions et appliques murales. Elles amélioreront l’ambiance et le confort de la pièce. Ici encore, envisagez carrément un éclairage qui s’adapte à vos besoins et change selon l’heure de la journée.