Avec l’explosion des nouvelles technologies, des changements s’observent dans tous les domaines, en industrie comme en administration. Déjà très pratique et surtout en pleine expansion dans les activités commerciales, la numérisation ou la digitalisation ne cesse de se développer. Ainsi, il se révèle pertinent de se demander ce que nous réserve cette numérisation du côté des services administratifs. Cet article vous présentera un petit point sur le niveau de digitalisation des services administratifs en France, au Maroc et dans d’autres pays de l’Europe.

La digitalisation : qu’est-ce que c’est ?

Avant d’entrer dans le vif du sujet, il s’avère important de faire un zoom sur ce qu’on peut comprendre par « digitalisation des services administratifs ». En terme simple, la digitalisation est le procédé qui permet de traduire un objet courant ou un processus en données numériques traitables par les outils informatiques tels que l’ordinateur. Appliquée aux services administratifs, elle peut se définir comme un changement ou une amélioration de mode de gestion opéré (e) dans le but de fournir les services habituels de l’administration via des systèmes ou plateformes informatiques. Il peut être question de permettre par exemple une demande et un retrait de document administratif en ligne. Dans un tel cas, le document téléchargé suivant un protocole bien défini sera aussi valable que ceux obtenus par une démarche impliquant une présentation physique. Une telle implémentation s’observe déjà sur certains sites comme formalite-acte-de-naissance.org qui vous donne la possibilité de demander votre acte de naissance. Tout l’intérêt de la digitalisation réside dans le fait de rendre un service de qualité offrant une traçabilité claire, tout en utilisant moins de ressources que possible.

La digitalisation des services administratifs en France

En France et dans toute l’Europe d’ailleurs, la numérisation des services apparait comme un procédé incontournable. Environ 70 % de Français confirment une étape avancée dans les procédures de numérisation de services dans leurs entreprises, et ceci ne va que s’améliorer vu l’intérêt particulier que porte le gouvernement actuel sur le sujet.

Rendre toutes les démarches administratives possibles à travers l’internet d’ici 2022, c’est l’objectif principal que poursuivent les mesures prises par le président Macron.

Que ce soit l’état civil, la sécurité sociale, la fiscalité, l’emploi ou même la santé, presque tous les domaines sont concernés désormais. Toutes les limitations connues jusqu’à présent seront revues, et place sera faite aux innovations technologiques. Le portail de modernisation de l’action publique renseigne beaucoup plus sur ce qui se trame pour que les intégrations soient effectives. Mais, la France n’est pas le seul pays qui s’intéresse à la cause.

La digitalisation des services administratifs au Maroc

Pour l’horizon 2020, le Maroc n’est pas resté inerte dans l’histoire. Selon l’usine nouvelle, il développe également un nouveau plan de numérisation des services administratifs. Selon ce plan, les démarches administratives seront rendues possibles à 50 %, et l’on pourrait assister à la connexion de 20 % des PME du Maroc. Pour réellement concrétiser les réformes, une structure spécialisée a vu le jour : l’Agence de Développement de l’Économie Numérique (ADEN). Le plan tient également à une généralisation de Wifi-OutDoor qui sera accessible gratuitement dans tous les espaces publics. À part la France et le Maroc, la digitalisation des services administratifs se développe également dans d’autres pays de l’Europe.

La digitalisation des services administratifs dans les autres pays de l’Europe

En Europe, presque tous les pays mesurent l’enjeu et prennent des dispositions prometteuses. En Grande-Bretagne et en Norvège, on estime que la numérisation des services administratifs est nécessaire et qu’il faut s’y investir davantage. Même si la question de sécurité et de confidentialité préoccupe beaucoup les citoyens, on reste sûr que l’information passerait et que l’habitude finirait par s’installer. Il faut noter que des dispositions importantes s’étudient à l’échelle européenne. Il s’agit entre autres de :
  • La mise en place d’une agence de régulation des grandes plateformes numériques nationales ;
  • La constitution d’une base de données commune ;
  • Le plan cybersécurité.

En définitive, la numérisation des services administratifs est un procédé qui préoccupe tous les États européens. La France tendant vers un avenir où toutes les démarches administratives seront rendues possibles via internet, le Maroc également y voit une importance capitale. D’autres parts, sur le continent européen, des mesures se voient naitre chaque jour.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here