La planète n’est pas la seule à tirer bénéfice des économies d’énergies. En gérant au mieux votre consommation d’électricité, vous allégerez également le poids de son cout sur votre portefeuille. Gardez toujours à l’esprit qu’il n’y a pas électricité moins couteuse que celle qui n’est pas consommée. Vous avez donc tout intérêt à trouver et surtout appliquer les bonnes astuces pour faire des économies sur votre consommation d’électricité. Découvrez sans plus attendre les 10 meilleures astuces que nous vous proposons et ne tardez définitivement pas à le mettre en œuvre pour réduire votre consommation !

Ayez déjà une idée précise de votre consommation actuelle d’énergie électrique

Ne vous lancez pas dans la chasse au gaspillage d’énergie dans votre logement sans avoir fait le point sur ce que vous consommez présentement. Pour ce faire, vous devrez vous en référer à vos factures récentes afin de déterminer votre consommation annuelle moyenne. Mais, si vous avez un compteur communicant, la tâche vous sera encore plus aisée. En effet, vous pourrez y lire en live votre consommation de courant ! Ce n’est qu’après avoir fait le point sur votre situation à l’heure actuelle que vous pourrez projeter sur l’avenir et vous engager à limiter sensiblement votre consommation.

Arrêtez vos appareils et débranchez-les quand vous ne vous en servez pas !

Sachez que les appareils en veille ne cessent de consommer de l’électricité. Peu importe donc que vous les éteigniez ou qu’ils soient en marche. Cette remarque ne vaut pas exclusivement pour les postes téléviseurs, les ordinateurs ou encore les consoles de jeux. Même une cafetière, un grille-pain ou un four à micro-ondes consomme de l’énergie électrique en veille. Il en est évidemment de même en ce qui concerne votre appareil électroménager. Ce que vous devez donc prendre l’habitude de faire, c’est de les éteindre et de les débrancher lorsqu’ils ne sont pas en cours d’utilisation.

Facilitez-vous la vie en connectant vos appareils au courant grâce à une multiprise avec interrupteur. Ainsi, vous n’aurez pas à déployer une force plus ou moins grande pour déplacer un appareil quelconque avant de le débrancher du mur. Vous devriez également songer à faire l’acquisition de prises « intelligentes » en mesure de repérer les dispositifs en veille et de les mettre automatiquement à l’arrêt.

Nous vous conseillons par ailleurs de paramétrer vos tablettes, ordinateurs et autres appareils électriques pour qu’ils s’éteignent d’eux-mêmes après un certain temps. Ce faisant, vous pourriez limiter leur consommation jusqu’à 50 % ! À la recherche d’un site ou trouver des idées pour préserver l’environnement et qui vous renseignera sur l’actualité scientifique ? Rendez-vous sur Happy-Landing.net

Ah oui ! Ne laissez surtout pas brancher les chargeurs de vos téléphones ou ordinateurs une fois les batteries chargées. En effet, ils continuent de consommer du courant électrique tant qu’ils demeurent connectés au secteur, même dans le cas où ils ne sont plus reliés à un appareil.

Optez pour des appareils électriques économes

Il est désormais fait obligation aux concepteurs d’appareils électriques de préciser le classement énergétique de ces derniers. Ne vous faites donc pas prier pour choisir de préférence des appareils A +++. La consommation d’un dispositif de la classe A +++ est inférieure de 33 % à 66 % à celle d’un appareil de la classe A. Ce qui est énorme !

Optez donc pour des appareils moins énergivores. Il est vrai qu’à l’achat, vous dépenseriez plus. Mais, le surplus de coûts engendrés sera vite compensé par la réduction drastique de votre consommation d’électricité. Vous économiserez donc bien plus de l’argent sur votre facture d’électricité que vous en dépenserez à faire l’acquisition d’appareils moins énergivores.

Nous vous soufflons toujours que vous devriez choisir un ordinateur portable plutôt qu’un ordinateur de bureau. De plus, il vaudrait mieux opter pour une imprimante à jet d’encre que pour une imprimante laser. Choisissez enfin un téléviseur LCD en lieu et place d’un écran plasma. Pourquoi ? Parce que :

  • la consommation d’énergie des ordinateurs de bureau est plus importante que celle des ordinateurs portatifs ;
  • la plupart des imprimantes laser consomment trente fois plus que l’imprimante à jet d’encre ;
  • un téléviseur à écran plasma est plus énergivore qu’un téléviseur LCD.

Ne vous servez de votre sèche-linge que lorsque cela est absolument nécessaire et faites des lavages à froid

Appliquez cette astuce si vous souhaitez limiter votre consommation d’énergie électrique. Le sèche-linge est en effet un appareil peu économe en énergie. Vous ne disposez pas de suffisamment d’espace à l’intérieur pour le séchage naturel de vos linges ? Ou bien encore, vous n’avez pas d’endroit à l’extérieur pour ce faire ? Vous pouvez toujours recourir au sèche-linge. Mais choisissez un appareil qui s’arrête de façon automatique une fois le linge séché. Dans le même temps, nettoyez fréquemment les filtres à peluche de votre sèche-linge. Cela garantira son meilleur fonctionnement.

Que retenir à propos de votre lave-linge ? Pour réaliser des économies, optez surtout pour des lavages à basse température et sans prélavages. Il existe même une meilleure solution, celle du lavage à froid. Ne mettez enfin pas le lave-linge en marche avant de l’avoir rempli.

Vous vous doutez bien que vous pouvez aussi réaliser des économies dans votre cuisine !

À la cuisine, servez-vous d’un four à micro-ondes au lieu d’un four traditionnel. Les fours à chaleurs tournantes consomment bien moins d’électricité, car ils permettent de réchauffer plusieurs aliments en même temps. Aussi, vous devriez dorénavant ne plus omettre de couvrir vos casseroles afin de limiter la fuite d’énergie tout en optimisant la cuisson. Retenez à ce sujet que la plus économique des casseroles est la cocotte-minute, étant donné qu’elle permet une cuisson plus rapide.

Par ailleurs, choisissez des plaques de cuisson à induction et fuyez les plaques électriques classiques ainsi que les plaques vitrocéramiques. L’économie de que vous pourrez tirer de l’usage des plaques de cuisson à induction est de l’ordre de 30 à 50 %.

N’attendez pas la fin de cuisson avant d’éteindre votre four ou votre plaque de cuisson. Ce faisant, vous profiterez de son inertie et votre plat aura fini de cuire avant que le four ou la plaque refroidisse. Vous pouvez encore lancer la pyrolyse afin de nettoyer votre four dès la fin de la cuisson au lieu de le faire une fois le four refroidi. Enfin, pour chauffer de l’eau, il vaut mieux vous servir d’une bouilloire. Elle est moins énergivore qu’un four à micro-onde ou qu’une casserole.

Prenez les bonnes mesures pour réduire la consommation d’énergie de vos dispositifs produisant du froid

Les appareils qui produisent du froid consomment généralement beaucoup d’énergie. Il est donc important d’optimiser leur fonctionnement si vous voulez réaliser des économies. Mettez votre congélateur à un endroit non chauffé. Ayez une idée claire de ce que vous comptez en tirer avant de l’ouvrir afin de limiter la déperdition d’énergie. N’y mettez que de la nourriture déjà refroidie. N’oubliez pas de la dégivrer régulièrement. N’oubliez pas non plus de procéder au nettoyage régulier des grilles arrière ainsi que des joints.

En ce qui concerne votre réfrigérateur, il vaut mieux en retirer tout le nécessaire avant de préparer votre repas. Ainsi, vous n’aurez pas à l’ouvrir et à la refermer à tout bout de champ. Assurez-vous également que les joints d’étanchéité tiennent toujours. Et bien évidemment, munissez-vous d’un petit appareil que vous pourrez remplir correctement plutôt que d’un grand qui le sera insuffisamment.

Quant à votre climatisation, nous vous recommandons de choisir la climatisation naturelle dès que vous le pouvez. Pour ce faire, rabattez les volets, rideaux ou stores se situant du côté du soleil lorsque vous vous trouvez dans une pièce. De plus, songez à planter des arbres. Ils feront de l’ombre et diffuseront de la fraicheur dans votre demeure.

Comment abaisser la consommation d’électricité induite par l’éclairage de votre habitat ?

Ici aussi, vous devez miser sur la nature ! Profitez autant que possible de la lumière naturelle. Dans cette optique, vous devez optimiser l’aménagement intérieur de votre logement. Les couleurs des murs et des plafonds doivent être claires. Cela vous fera gagner des heures d’éclairage naturel. Servez-vous également d’ampoules à économie d’énergie. Faites installer sur vos lampes, des variateurs d’intensité dans le but de régler la luminosité pour la faire correspondre à l’heure de la journée. Vous devez également enlever fréquemment la poussière s’étant accumulée sur les ampoules et les abat-jour. Pour finir, adaptez les éclairages solaires pour l’extérieur de votre maison.

Installez un télérupteur pour limiter la consommation énergétique de votre chauffe-eau

Grâce à un télérupteur, vous pourrez faire marcher votre chauffe-eau aux heures creuses, à condition d’avoir souscrit à ce genre de tarif. Réduisiez la température de l’appareil à 55 ou 60 degrés Celsius afin de réduire la consommation d’énergie occasionnée par son fonctionnement.

De même, optez plus pour les douches et moins pour les bains. Non seulement cela vous permettra-t-il d’économiser de l’énergie électrique, mais vous économiserez également de l’eau ! Pensez aussi à installer des robinets thermostatiques. Celles-ci présentent l’avantage d’apporter l’eau directement à la température que vous désirez. Demandez encore à un professionnel qualifié de bien isoler votre chauffe-eau ainsi que les tuyaux d’eau chaude, afin de limiter la déperdition de chaleur.

Comment faire des écoles sur le chauffage électrique ?

Pour économiser sur le chauffage électrique, vous devez dans un premier temps isoler convenablement votre maison. Vous pourrez ainsi abaisser de 30 %, votre consommation d’électricité. Ne laissez pas non plus les volets et rideaux ouverts en cas d’absence dans la journée en période hivernale. Aussi, conformez-vous à l’usage des pièces de votre habitat pour ajuster leur température. Les pièces à vivre ne requièrent en principe pas une température de plus de 19 degrés Celsius alors que la température idéale dans les chambres est de 16 degrés Celsius.

Adoptez enfin les objets connectés pour réaliser des économies d’électricité

La dernière astuce de notre liste est d’adopter les objets connectés pour faire des économies substantielles sur votre consommation d’électricité. Outre le compteur connecté, n’hésitez pas par exemple à faire l‘acquisition d’un thermostat connecté.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here