Souhaitez-vous disposer en un rien de temps d’eau chaude lorsque vous souhaitez prendre votre bain ? Alors, optez simplement pour l’installation d’un chauffe-eau électrique. Outre sa facilité d’utilisation, cet appareil qui est aussi très pratique est disponible en plusieurs modèles qui sauront répondre à vos besoins. Pour mieux comprendre le principe de fonctionnement d’un chauffe-eau ou pour en savoir plus sur la procédure à suivre pour l’installer, parcourez cet article.

Utilité d’un chauffe-eau électrique

Également appelé ballon d’eau chaude, le chauffe-eau électrique est en matière de production d’eau chaude pour une maison, l’une des solutions les plus économiques et les plus confortables.

Très simple à utiliser, le ballon d’eau chaude est aussi considéré comme l’élément centralisé qui assure la production d’eau indispensable à un appartement, un commerce, des bureaux ou une maison. Puisque son réservoir d’eau a une importante capacité, cet appareil garantit un débit en eau chaude à la fois constant et élevé. La grande capacité de ce réservoir offre notamment la possibilité aux utilisateurs de tirer simultanément de l’eau de plusieurs points de puisage sans pour autant avoir de problème d’eau chaude. En fonction de la capacité de la cuve, le réservoir d’un chauffe-eau électrique peut par ailleurs permettre d’obtenir d’importantes quantités d’eau chaude, de quoi répondre aux besoins de tous les occupants d’une habitation.

Notons que le ballon d’eau chaude est présenté sous la forme d’une cuve ou d’un réservoir émaillé qui est équipé de :

  • Une résistance ;
  • Un système de chauffage ;
  • Un système qui assure la prévention de la corrosion ;
  • Un thermostat de régulation.

Lorsqu’il n’est pas entartré, le cumulus électrique ne dégage aucun produit de combustion. L’on peut également installer sans aucune contrainte cet appareil dans diverses parties du bâtiment, peu importe le type de pose. Cette dernière pourra donc être verticale murale, verticale murale sur trépied ou horizontale murale.

 

Principe de fonctionnement du chauffe-eau électrique

Le chauffe-eau électrique a un principe de fonctionnement qui est plutôt simple. Dans un premier temps, l’eau froide arrive sous pression dans le réservoir qui se remplit au fur et à mesure qu’on le vide. Même pour les modèles qui ont une pose horizontale, l’eau froide arrive par le bas du réservoir et elle y est chauffée de manière progressive et automatique grâce à l’effet de la résistance électrique. Grâce à la stratification qui permet à l’eau chaude d’être en hauteur de manière constante et de ne pas se mélanger à l’eau froide qui arrive dans la cuve, l’eau chaude qui est produite s’accumule tout en haut du réservoir. L’isolation qui existe autour de la cuve permet quant à elle à l’eau de demeurer chaude jusqu’au moment où elle est puisée pour la satisfaction des besoins domestiques. Grâce à ce principe de fonctionnement, le chauffe-eau électrique permet aux consommateurs de toujours avoir à leur disposition de l’eau chaude.

Il faut par ailleurs préciser que le phénomène de la stratification se base sur le principe qu’à différentes températures, l’eau forme des strates qui ne peuvent se mélanger. Ainsi, durant la chauffe, sa densité diminue, ce qui la rend plus légère et lui permet de demeurer en hauteur. Contrairement à l’eau chaude, l’eau froide a de son côté une plus importante densité, ce qui la contraint à rester au fond de la cuve. Pour que cet équilibre de couches ne puisse être perturbé durant l’arrivée de l’eau froide dans le réservoir, un brise-jet se trouve en général au sein de la cuve, plus précisément au bout de la canne d’arrivée de l’eau froide. Le contrôle de la température et de la chauffe est par ailleurs assuré par un thermostat. Ce dernier parvient également à déterminer si la température de l’eau qui se trouve dans le chauffe-eau est inférieure à la consigne de température qui a été indiquée sur le thermostat.

Lorsque c’est le cas, le circuit électrique du ballon d’eau chaude est alors fermé et la résistance est quant à elle mise sous tension. L’eau pourra ainsi être chauffée jusqu’à ce que le thermostat parvienne à détecter que la température qui est souhaitée est enfin atteinte. L’on assiste dans ce cas à l’ouverture du circuit électrique et à la mise hors tension de la résistance. Dès que l’eau chaude produite est utilisée ou qu’elle est refroidie par déperditions, l’on constate en outre la remise en marche automatique de la résistance grâce au thermostat qui procède à nouveau à la fermeture du circuit électrique. L’eau pourra donc être chauffée de manière continuelle.

 

Différents types de chauffe-eau électriques

Même si les chauffe-eau électriques ont évolué ces dernières années, le choix vous est offert entre quatre familles de ballon d’eau chaude à savoir :

  • Le chauffe-eau électrique de petite capacité ;
  • Le chauffe-eau électrique vertical ;
  • Le chauffe-eau électrique stable ;
  • Le chauffe-eau électrique horizontal.

Le chauffe-eau électrique de petite capacité

Comme le laisse supposer leur nom, les chauffe-eau électriques de cette famille ont une cuve dont le volume est limité. Durant l’achat de ce type de ballon d’eau chaude, vous pourrez en fonction de vos besoins opter pour des modèles d’une capacité de 30 litres, 20 litres ou 10 litres. Ils permettent en général de desservir un unique point d’eau et il peut s’agir par exemple du lavabo ou de l’évier. Dans certains cas, ils servent aussi de complément à un ballon d’eau chaude central d’une plus grande capacité. En fonction du modèle pour lequel vous optez, les sorties d’eau seront situées au-dessus du corps de l’appareil (il s’agit alors d’un modèle sous-évier) ou en dessous du corps dudit appareil (il s’agira dans ce cas d’un modèle sur-évier).

Le chauffe-eau électrique vertical

Les chauffe-eau de cette catégorie sont tous dotés des composantes de base d’un ballon d’eau chaude que sont :

  • La cuve émaillée qui offre une résistance à la corrosion ;
  • La résistance qui permet de chauffer l’eau ;
  • Le thermostat qui assure le réglage de la température de l’eau.

La différence entre les différents modèles de chauffe-eau électrique se situe par ailleurs au niveau de la qualité de l’isolation thermique du réservoir ainsi que le type de résistance. À ce niveau, l’on évoquera aussi deux grandes familles à savoir : les chauffe-eau à résistance blindée qui sont directement en contact avec l’eau et les chauffe-eau à résistance stéatique. L’arrivée d’eau d’un chauffe-eau électrique vertical s’effectue en outre par le bas de l’appareil tandis que la sortie de l’eau chaude s’effectue par le haut. Il faut également préciser qu’un chauffe-eau électrique vertical doit impérativement être fixé au mur. Le poids global de l’ensemble du dispositif lorsqu’il est rempli fait que sa capacité varie de 50 à 200 litres.

Le chauffe-eau électrique stable

Le fonctionnement des chauffe-eau électriques de cette catégorie est identique à celui des chauffe-eau électriques verticaux. Les gammes qui sont proposées se distinguent elles aussi par le type de résistance et la qualité de l’isolation thermique. Un chauffe-eau électrique stable se distingue d’un chauffe-eau vertical sur les points ci-après :

  • La fixation ne s’effectue pas au mur, mais repose plutôt sur un socle stabilisateur ;
  • L’arrivée d’eau froide et la résistance se trouvent sur le côté ;
  • Le volume du réservoir varie de 50 litres à des milliers de litres.

Le chauffe-eau électrique horizontal

Le mode de fonctionnement d’un chauffe-eau électrique horizontal est lui aussi semblable à celui du chauffe-eau vertical et du chauffe-eau stable. La différenciation technique entre ces différents types de chauffe-eau électriques demeure le type de résistance ainsi que l’isolation thermique du réservoir. Le chauffe-eau électrique horizontal est par contre orienté de manière horizontale et sa fixation au mur doit s’effectuer sur un mur vertical. Le poids global de cet appareil lorsqu’il est rempli fait par ailleurs que sa capacité de chauffe varie entre 50 litres et 200 litres. Même si la sortie d’eau chaude s’effectue par le haut, l’arrivée de l’eau froide se fait par le dessous ou la droite de l’appareil.

Démarche à suivre pour installer un chauffe-eau électrique

L’installation d’un chauffe-eau électrique étant une tâche aisée, vous pouvez la réaliser vous-mêmes si vous disposez des connaissances nécessaires et que vous ne tenez pas à recourir aux services d’un professionnel. Pour une installation réussie, vous devez suivre les étapes ci-après :

  • Déterminer le lieu où il sera posé ;
  • Fixer l’appareil au mur ;
  • Raccorder le chauffe-eau électrique au réseau hydraulique ;
  • Raccorder le chauffe-eau électrique au réseau électrique.

Déterminer le lieu où sera posé le chauffe-eau

Avant de poser le ballon d’eau chaude, il faut bien sûr déterminer au préalable l’emplacement idéal. Le choix de cet emplacement devra être réalisé suivant des règles de bon sens. Pour ce faire, il est préférable d’opter pour un espace qui se trouve à proximité des points de puisage. Gardez également à l’esprit que c’est l’ensemble des canalisations qui se trouvent entre le robinet et le chauffe-eau qui se rempliront d’eau chaude chaque fois que vous puiserez ladite eau. Il en résulte alors deux conséquences :

  • La consommation accrue de l’électricité ;
  • La déperdition en chaleur, surtout si vos canalisations ne sont pas bien isolées.

En général, l’on considère par ailleurs que 8 m est la distance maximale au-delà de laquelle se justifie l’installation d’un ballon d’eau chaude d’appoint local.

Fixer l’appareil au mur

En fonction du type de chauffe-eau électrique choisi, la fixation doit être solidement réalisée sur un mur. Afin de vous aider à positionner aisément les lieux de perçage, les fabricants de ces appareils fournissent en général un gabarit. Dès qu’il est plein, un chauffe-eau électrique vertical aura un poids qui variera entre 75 et 250 kg environ. Il faudra donc vous assurer que la fixation est assez suffisante. S’il n’est pas question d’un mur porteur, alors il faudra obligatoirement penser au rajout d’un trépied afin que les fixations puissent être soulagées.

Raccorder le chauffe-eau électrique au réseau hydraulique

Durant l’installation d’un chauffe-eau électrique, les deux premières étapes consistent à couper l’arrivée d’eau et le courant électrique.

Les codes couleur vous permettront d’obtenir les informations nécessaires sur les types de sorties et d’entrées. En rouge vous avez la sortie de l’eau chaude et en bleu vous avez l’arrivée de l’eau froide.

Pour l’arrivée de l’eau froide, vous devez :

  • Mettre en place deux tours de ruban teflon dans le sens du vissage et ensuite visser avec soin le groupe de sécurité ;
  • Placer le siphon ;
  • Raccorder sur le groupe de sécurité le flexible qui assure l’arrivée de l’eau froide ;
  • Dans le cas où est la pression est supérieure à 5 bars, vous devez installer un réducteur de pression afin d’éviter l’écoulement continuel de l’eau du groupe de sécurité.

En ce qui concerne la sortie de l’eau chaude, il faudra procéder à la fixation du raccord diélectrique et au raccordement du flexible de sortie. Remplissez par la suite la cuve tout en prenant le soin de laisser un robinet ouvert afin de permettre à l’air qui se trouve dans le réservoir de s’échapper. Au moment où l’eau commencera à s’écouler continuellement, fermez simplement le robinet. Vérifiez ensuite que toutes les connexions sont étanches et resserrez-les légèrement si tel n’est pas le cas. Dès que le chauffe-eau est sous pression, actionnez le groupe de sécurité afin de vous assurer qu’il fonctionne bien. Cela vous permettra aussi d’évacuer des dépôts éventuels.

Raccorder le chauffe-eau électrique au réseau hydraulique

Avant de passer au raccordement électrique, assurez-vous que l’arrivée du courant a été bien fermée. Suivant le modèle de chauffe-eau et le type d’installation choisi, vous aurez le choix entre deux solutions :

  • Soit un raccordement monophasé ;
  • Soit un raccordement triphasé.

Dans les deux cas et lorsque cela est possible, les constructeurs fournissent les schémas de raccordement. Il vous suffira alors de bien respecter les codes couleur et ensuite de brancher les fils sur les bornes qui correspondent. Dès que le capot de sécurité est remis en place, vous pouvez passer à la mise sous tension de votre appareil. Peu de temps après, vous remarquerez que des gouttes d’eau s’écoulent du groupe de sécurité. Il s’agit là d’un fonctionnement normal qui est causé par la montée en pression du ballon d’eau chaude. Vous aurez ainsi l’assurance que le groupe de sécurité est opérationnel et qu’il limite la pression au sein de la cuve. L’installation de votre chauffe-eau est ainsi terminée et il faudra alors patienter durant quelques heures pour permettre à la résistance de chauffer l’eau qui se trouve dans la cuve.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here