Avec l’âge et une mobilité réduite, gravir les marches d’un escalier devient une épreuve très rude. L’installation d’un monte escalier s’impose donc pour rendre la vie plus agréable. Cet appareil doit s’adapter à votre escalier, vos besoins spécifiques et surtout à votre budget.

Le monte-escalier pour qui ?

Installer un monte-escalier, c’est avant tout pour permettre à toutes les personnes à mobilité réduite ou souffrant d’un handicap moteur de pouvoir continuer à se déplacer aisément dans toutes les pièces, y compris celles situées à un étage ou accessibles avec des marches. Il permet aussi d’éviter les chutes dans les escaliers. Son utilisation est simple, sécurisée, et ne demande pas d’efforts à l’utilisateur.

Quels modèles de monte-escalier choisir?

Différents modèles de cet appareil sont disponibles sur le marché pour votre confort.

  • Monte-escalier droit

Encore appelé fauteuil élévateur ou chaise montante, c’est l’un des modèles les moins onéreux. Le monte escalier droit est le choix idéal pour un escalier classique qui ne comporte ni marches irrégulières ni pente ou palier. Il peut être placé du côté de la rampe ou du côté du mur sur un rail à faible encombrement, rétractable au besoin pour permettre par exemple l’ouverture d’une porte. Le siège pivotant est une option incontournable à 90 °, vous permet de descendre facilement avec une sécurité optimale. Privilégiez la fiabilité et la durabilité avec un modèle moyen ou haut de gamme compris entre 2 500 € et 5 000 € TTC. Obtenez votre devis sur un-monte-escalier.fr/accedons/.

  • Monte-escalier tournant

Ce type de monte-escalier est conçu pour être utilisé pour un ou plusieurs étages et pour un ou plusieurs paliers intermédiaires. Ce modèle reste un des montes escaliers intérieurs les plus onéreux (entre 7 000 € et 8 000 € TTC). Ce prix peut varier en fonction de la courbe à franchir. Il s’adapte parfaitement à un escalier 1/4, 2/4 ou 3/4 tournant et à toutes les dimensions à partir de 60 cm environ de large. Cet appareil se positionne contre la rampe ou contre le mur et avance sur des rails adaptés à la structure. Il offre une bonne stabilité même dans les virages et courbes.

  • Monte-escalier colimaçon

C’est le modèle idéal pour équiper un escalier hélicoïdal ou en courbes. On le place au plus près des marches contre la rampe ou contre le mur pour une meilleure stabilité. Le siège équipé d’un harnais de sécurité se fixe ou se plie afin d’éviter l’encombrement de l’escalier et de faciliter le passage. Il offre un excellent confort avec des rails conçus sur mesure et des systèmes de sécurité performants comme le coupe-circuit. Le prix pour un monte escalier en colimaçon est de 8 000 € TTC.

  • Le mini-ascenseur

Très compact, aisé et rapide à installer, ce mini-ascenseur convient pour un étage. Le mini-ascenseur a la capacité de pouvoir transporter par exemple deux à trois personnes avec des bagages, ou une personne en fauteuil roulant avec un animal domestique. Il est doté soit d’une seule porte vitrée servant d’entrée et de sortie ou d’une double-entrée une pour entrer, une pour sortir.

  • La plateforme pour fauteuil roulant

Cette plateforme est un élévateur conçu pour aider les personnes à mobilité réduite. Cela leur garantit une certaine aisance dans leurs déplacements. Cette plateforme permet de franchir une hauteur de 20 cm à un étage en fauteuil roulant.

  • Monte-escalier extérieur

Il s’adapte à tous types d’escaliers ; aussi bien aux escaliers droits qu’aux escaliers tournants et en colimaçon. Il se positionne de préférence contre le mur. Comme les autres monte escaliers, il doit répondre à des normes strictes et des réglementations liées à la sécurité des utilisateurs. Le monte escalier extérieur doit pouvoir fonctionner par tous temps. Pour ce faire, il est conçu avec une grande résistance à la pluie, au vent, aux UV et éventuellement aux chocs et aux accrochages. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here