Aliou Diallo, le candidat-entrepreneur issu de la société civile pour l’élection présidentielle malienne du 29 juillet, a présenté ses propositions pour les Maliens de l’extérieur. Des propositions axées sur le soutien au retour de la diaspora pour faire réussir au Mali « les bras valides qui souhaitent nous accompagner dans cette exaltante mission ».

« L’ambition que j’ai pour le Mali ne peut se réaliser sans votre large implication. C’est pourquoi, il faut un programme spécial pour le retour des bras valides qui souhaitent nous accompagner dans cette exaltante mission », a déclaré Aliou Diallo devant les membres de la Plateforme « Ensemble pour le Renouveau du Mali » (ERE DU MALI), une vaste coalition de la société civile soutenant sa candidature.

Face au fléau de l’émigration, et conscient des potentialités immenses que représente la diaspora malienne à travers le monde, Aliou Diallo lance un message pour que les Maliens de l’extérieur investissent et viennent apporter leur expérience et leurs savoir-faire au Mali. A charge de l’Etat malien de sécuriser ces investissements et d’offrir les meilleures conditions possibles aux candidats au retour.

« Il est temps de mettre un terme à l’hécatombe en Méditerranée et à la fuite des cerveaux en Occident. Nous voulons capitaliser le savoir-faire que vous avez acquis à l’étranger pour le mettre au service de votre pays, le Mali », a indiqué M. Diallo, avant de préciser qu’il est « temps que vous soyez impliqués à tous les niveaux : législatif, exécutif et dans le secteur privé ».

On estime que la diaspora malienne est constituée de 4 à 6 millions de personnes, dont les trois-quarts résident en Afrique de l’Ouest.

PARTAGER
Article précédentComment bien choisir son matelas ?
Article suivantVoyage au Maroc : Comment le financer avec un crédit ?
Issa
Journaliste durant 5 ans au quotidien Le Matin et passionné par la culture Arabe, c'est tout naturellement que j'ai décidé de m'engager avec le journal en ligne Emarrakech en 2017.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here