La technologie de la e-cigarette connaît une évolution depuis quelques années. Ainsi, il est possible aujourd’hui de fabriquer soi-même son propre e-liquide selon sa convenance.  L’avez-vous déjà essayé ? Savez-vous quel matériel il faut utiliser pour faire des mélanges adéquats ? Sinon, c’est l’occasion d’en savoir plus. Lisez alors cet article pour connaître tout ce dont vous avez besoin pour fabriquer le e-liquide pour votre e-cigarette.

À propos de la cigarette électronique

La cigarette électronique encore appelée e-cigarette est un dispositif conçu, dont le premier but est d’accompagner dans une perspective de sevrage. Elle permet de fumer sans s’intoxiquer, contrairement aux cigarettes traditionnelles (de tabac). C’est pour cela qu’un spécialiste du centre médical britannique pour la lutte contre le tabagisme, Dr J. Britton affirmait que : « Les dommages aux poumons seront moindres avec les cigarettes électroniques qu’avec des cigarettes de tabac. Tout fumeur qui ne peut pas arrêter de fumer et ne trouve pas de médicaments efficaces serait bien avisé d’essayer la cigarette électronique ».

En effet, la e-cigarette permet de vaporiser un liquide (le e-liquide) contenant une ou différentes sortes d’arômes avec ou non un petit extrait de la nicotine (substance psycho active présente dans le tabac). Lors de l’utilisation du dispositif par un vapoteur, le e-liquide se mélange à l’air inspiré et est émis sous forme d’une vapeur tiède. Cette vapeur est alors inhalée par le vapoteur.

Quelques avantages

La e-cigarette regorge de nombreux avantages. Elle ne contient pas de fortes substances nocives pour les poumons et les artères. Elle permet aussi à un habitué des cigarettes à tabac de faire désormais des économies (il dépensera 4 à 5 fois moins en optant pour une cigarette électronique). Avec ce dispositif, ce ne sera plus nécessaire de disposer de briquets et de cendriers ; vous direz donc adieu à toutes odeurs de tabac.

Avant de pouvoir faire un bon usage de votre cigarette électronique et bénéficier de ses avantages, il est important de savoir fabriquer votre e-liquide de façon très précise ; et ce, en passant par le matériel nécessaire pour son diy e liquide et ensuite par les composés indispensables qui entrent dans la fabrication.

Des flacons vides pour la préparation du e-liquide

La préparation du e-liquide exige que l’on dispose de flacons vides. Ceux-ci vous permettront de mélanger vous-même (conformément au DIY, principe abordé un peu plus bas) tous les composés entrant dans la préparation du diy e-liquide pour votre e-cigarette. Pour faire vos mélanges avec plus de précision, il est important que le flacon soit gradué. Aussi, le bouchon du flacon utilisé doit pouvoir permettre de le fermer de façon hermétique. Il existe sur le marché des flacons vides gradués (en plastique comme en verre) pouvant contenir jusqu’à 60 ml de e-liquide, 120 ml, voire 250 ml.

Si vous souhaitez transporter votre e-liquide avec vous lorsque vous êtes en déplacement, alors optez pour des flacons en plastique que vous pourrez glisser facilement dans votre sac, car ils ne risquent pas de se casser comme ceux en verre.

Des seringues vides pour doser les arômes

Les seringues sont l’un des outils essentiels pour fabriquer le e-liquide. Elles permettent de doser proprement et précisément les mélanges des différents composés. Il existe des seringues de 5 ml, 10 ml, etc. Il vous reviendra de choisir celles qui vous permettront de bien doser vos mélanges ; et ce, en fonction du volume de votre préparation.

Des aiguilles pour les prélèvements

Les aiguilles jouent un rôle assez important dans la préparation du e-liquide. Sans l’aiguille, la seringue ne saurait vous être utile. Les aiguilles permettent de prélever les volumes adéquats pour chaque composé. Il est important, lors de l’acquisition de vos matériels pour le e-liquide, de choisir des aiguilles compatibles avec les seringues que vous aurez choisies.

Les bases

Le e-liquide est principalement un mélange de base et d’arômes. Pour fabriquer le e-liquide, il est recommandé d’apprêter un liquide neutre (liquide de base) comportant ou non de la nicotine et qui sera plus dosé que les autres constituants (80 à 90 % du mélange).

Il existe trois différentes manières de constituer la base :
  • Une base à 100 % de Propylène Glycol (PG) : elle fournit plus de saveur d’arôme et nécessite qu’on prenne assez d’eau pour compenser la sensation d’assèchement, car elle déshydrate assez ;
  • Une base à 100 % de Glycérine Végétale (GV) : elle produit beaucoup plus de vapeur, à l’instar d’une cigarette traditionnelle ;
  • Une base comportant à la fois le PG et le GV (à 50 % chacun ou 30 % pour l’un et 70 % pour l’autre, ou encore faire les dosages en fonction de l’effet recherché).

Il n’est souvent pas conseillé de fabriquer votre e-liquide avec l’une de ces bases à 100 %. Vous pouvez donc faire votre mélange en utilisant les deux bases tout en sachant choisir votre taux de PG et VG.

Les arômes

Les préférences pour les arômes diffèrent d’une personne à une autre. Il existe une variété d’arômes sur le marché (plus d’une centaine) dans laquelle vous trouverez sans doute les saveurs qui vous conviennent. Les familles d’arômes qu’on rencontre le plus souvent dans le commerce sont les arômes de saveur menthe, gourmand, boisson, tabac, etc. Pour préparer votre e-liquide, il est souvent conseillé de commencer avec un seul arôme pour chaque préparation.

Le principe du DIY

Le DIY (Do It Yourself) est un principe en anglais qui veut dire « Fais-le toi-même ». C’est un principe selon lequel toute personne est appelée à tout faire par ses propres moyens. Dans l’univers de la e-cigarette, le DIY intervient comme un mode de consommation par lequel chaque vapoteur fabrique son propre e-liquide. Ceci permet au vapoteur de doser les arômes selon ses préférences, de choisir son taux de nicotine (s’il veut en ajouter à son mélange bien sûr) de même que sa base. Fabriquer votre propre e-liquide serait donc l’occasion pour vous de créer de nouvelles saveurs selon vos goûts.

Faire le diy e-liquide vous-même vous sera très économique et assez simple. Il suffit de prévoir le matériel nécessaire, d’ajouter quelques gouttes d’arômes bien concentrées dans la base choisie et de laisser reposer le mélange pendant deux jours au moins, le temps que les arômes s’expriment. Vous pourrez alors profiter de votre liquide et bien vapoter votre cigarette électronique.

Que retenir de cet article ? De nombreuses personnes ne parviennent pas à bien jouir de leurs cigarettes électroniques parce qu’elles ne connaissent pas les astuces élémentaires (matériel nécessaire, dosage des composés, taux des substances à utiliser, etc.) pour fabriquer des e-liquides selon leurs goûts. Des conseils pratiques sont donc donnés pour plus de sensations.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here