Depuis quelques années, nombreux  sont les citadins qui se sont reconvertis aux moyens de transport dits électriques afin satisfaire leur besoin d’agilité et de flexibilité face aux obstacles de la ville. Trottinettes, hoverboards et monoroues, loin des terrains de jeu et des usages récréatifs, se sont imposés comme des moyens de transport à l’épreuve des grandes villes. Adaptés aux adultes pour survivre aux embouteillages de plus en plus longs et aux places de parking de plus en plus rares, ces petits véhicules réinventent les règles de la mobilité. Lubie passagère ou réel virage écologique, cette mode qui semble prendre de l’ampleur nécessite d’en savoir plus sur ces étonnants engins avant tout préalable.

La trottinette, un grand classique renouvelé

Jouet populaire des années 60, la trottinette est aujourd’hui un moyen de transport à part entière. Sa forme n’a pas énormément évolué même si depuis queques années elle a été modernisée. On distingue ainsi :

  • des modèles électriques qui démarrent sur une simple impulsion comme des mobylettes;
  • des modèles à assistance électrique, un hybride empruntant  le mode de fonctionnement de la trottinette classique et électrique.
D’une façon générale, la trottinette est composée d’une planche portée par deux ou trois roues le tout relié à un guidon pour s’orienter. Pliable et en matériau résistant, la trottinette et sa relative légèreté ont différents atouts pour séduire les utilisateurs.

Les critères en faveur de la trottinette

Avec ou sans moteur électrique, ce petit véhicule compte de nombreux admirateurs en raison des caractéristiques suivantes :

  • sa maniabilité ;
  • sa légèreté ;
  • sa praticabilité
En effet, c’est un véhicule ludique qui se pilote sans apprentissage. La plupart des modèles proposés ne sont pas encombrants et se transportent partout, rester dans un coin du bureau ou dans un sac de voyage, un avantage qui permet de gagner de temps. En effet, en cas d’embouteillage, la trottinette permet de se frayer aisément  un chemin sur le trottoir. Les modèles électriques les plus performants ont l’avantage de tenir la distance et d’être écologiques, mais ce petit véhicule n’a pas que des qualités.

Les inconvénients des trottinettes

La trottinette n’est pas à proprement parler un véhicule qui répond à toutes les attentes. Elle est surtout conseillée pour parcourir des distances pas très longues, et ce de préférence par beau temps. En hiver ou durant les jours de pluie cela peut-être pénible de piloter un tel engin. En somme, si vous avez beaucoup d’attentes, il est préférable d’investir votre argent ailleurs, car cet engin à son prix.

Le prix des trottinettes et critères de choix

Pour choisir une trottinette, il faut prendre en compte certains critères comme la vitesse, le design, le système de freinage, les options technologiques, le confort durant la conduite. Les meilleures trottinettes sont celles disposant des avantages suivants :

  • un large tablier pour une meilleure expérience de conduite ;
  • une bonne autonomie ;
  • les options de freinage
  • des roues d’environ 14 pouces pour une meilleure tenue de la route ;
  • une béquille pour une meilleure station du véhicule à l’arrêt ;
  • de bons équipements comme un klaxon, un porte bagage, des phares…

L’acquisition d’une trottinette peut se faire avec un budget compris entre 200  et 1500 euros. Avec une telle somme, les férus de vitesse peuvent aussi investir dans un hoverboard.

Le très mythique hoverboard

Sorti de l’imagination d’un réalisateur, l’hoverboard est un moyen de déplacement très tendance. Il se présente sous la forme d’une plateforme à deux roues munie d’un moteur qui avance à la force des mouvements du corps. Il est moins aisé à conduire qu’une trottinette, car il nécessite beaucoup plus d’agilité. Néanmoins, lorsque ce critère est parfaitement maîtrisé il présente des avantages non négligeables.

Les avantages des hoverboards

Les esprits aventureux apprécieront ce véhicule au design futuriste qui fait des émules pour plusieurs raisons :

  • il est compact et agile ;
  • il est rapide et assez léger ;
  • il se décline en plusieurs modèles aux nombreuses options technologiques;
  • il est écologique et assez résistant.

Comme la trottinette, ce véhicule peut déjouer les obstacles de la circulation en zone urbaine parce qu’il ne nécessite aucune place de parking et peut se faufiler un peu partout. En comparaison à la moto ou à la voiture et face aux péripéties routières, c’est un petit turbo qui offre une belle sensation de liberté. Il est assez léger dans son genre mais il pèse bien souvent plus qu’une trottinette.

Il faut également noter à son actif que l’hoverboard est un bijou technologique. Certains modèles, les plus couteux, rivalisent d’ingéniosité pour attirer les clients. Cependant, en tant que moyen de transport courant, il présente quelques inconvénients.

L’hoverboard : les moins

Le gros hic avec l’hoverboard est son mode de fonctionnement. Il faut être équilibriste pour faire avancer ce petit véhicule qui utilise la dynamique du corps. Garder son équilibre est essentielle ce qui explique les difficultés des néophytes à se lancer à l’assaut de la circulation. En outre, il n’existe pas vraiment de règlementation en la matière seul donc les utilisateurs chevronnés peuvent en faire un moyen de locomotion courant.

Pour ce qui est de la qualité, l’hoverboard est un véritable investissement, car les modèles les moins chers et performants ne sont pas nombreux. Ils ont très peu de puissance et une faible autonomie. Les roues ont une faible résistance aux chocs. Ils conviennent à des courts trajets et à l’initiation à l’hoverboard.

Le prix et les critères de choix des hoverboards

Le prix des hoverboards peut varier d’un modèle à un autre. Ils sont compris entre 250 et 2500 euros. Les modèles les plus performants sont plus résistants et offrent une meilleure expérience de conduite. En matière de choix ce qui compte le plus c’est l’autonomie du hoverboards et la taille des roues.

Les monoroues pour un nouveau style de conduite

La monoroue ou la gyroroue est un véhicule disposant d’une seule roue se situant au centre. La technique d’utilisation de cet appareil est géo stabilisée. En effet, elle est fabriquée de manière à conserver son équilibre lors des mouvements. Il nécessite un peu d’agilité, mais Il est préférable aux hoverboards, car l’utilisateur bénéficie d’un équilibre et d’un déplacement plus clair. Il s’agit d’un véhicule très compact, relativement léger disposant d’un système électrique.

Les plus des monoroues

La monoroue est un bolide  qui peut monter à plus de 40 km/h. Comme la trottinette et l’hoverboard, c’est une citadine qui permet d’arpenter la ville de façon assez libre. C’est un engin qui ne pèse pas beaucoup. Il est manipulable et peut vous accompagner n’importe où.

Les inconvénients des monoroues

Cet engin ne s’adresse pas à tous les utilisateurs parce qu’il nécessite de la dextérité, un bon sens de l’équilibre et assez d’endurance pour être conduit. Aussi, avant d’affronter la ville, il est préférable de s’entraîner durant de nombreux jours pour s’épargner des accidents.

Un autre inconvénient est qu’il faudra revoir votre façon de transporter vos affaires. Adopter le sac à dos pour un maximum de confort pourrait s’imposer. Les monoroues présentent également les faiblesses propres aux engins électriques. Il faut bien les choisir pour ne pas avoir à supporter une batterie qui se décharge vite  ou une roue de mauvaise qualité rendant ainsi l’usage de la monoroue pénible.

Une petite fortune

Bien que ne tenant sur que une seule roue, le prix de cet engin peut monter à 3000 euros pour les modèles de pointe et un peu moins de 500 euros pour les modèles d’entrée de gamme. Cela peut s’avérer un investissement pour une satisfaction mitigée. Cela étant, il faut tenir compte des critères suivants pour choisir votre monoroue :

  • le diamètre de la roue ;
  • la vitesse ;
  • l’autonomie du modèle.

Il est également conseillé de vérifier que le poids, la poignée ainsi que la connectivité de l’appareil vous conviennent.

Trottinettes, Hoverboards et Monoroues que retenir

De ces trois véhicules, la trottinette a un avantage principal, car elle est un véhicule grand public. Elle ne présente aucune complexité particulière et reste très pratique pour circuler en ville sur les pistes cyclables ou sur les trottoirs en respectant les piétons  Même lorsqu’elle perd son autonomie, on peut toujours la conduire ce qui n’est pas le cas pour les deux autres véhicules. Son achat représente un investissement intéressant pour les personnes qui ne peuvent pas se tenir sur un hoverboard ou la monoroue.

Ceci dit, pour des usages ludiques, le hoverboard et son homologue la monoroue offrent plus de sensations inédites. Des modèles d’entrée de gamme permettent de concilier plaisir et investissement sans vous ruiner, ce qui est en soit une bonne nouvelle. Pour l’ensemble de ces trois véhicules l’autonomie et la résistance restent sujettes au modèle qui a été choisi, au poids du conducteur et à la qualité de la route, mais seule la trottinette classique défie les lois de l’usure.

PARTAGER
Article précédentDétails des mesures économiques prises par Trump contre la Chine
Issa
Journaliste durant 5 ans au quotidien Le Matin et passionné par la culture Arabe, c'est tout naturellement que j'ai décidé de m'engager avec le journal en ligne Emarrakech en 2017.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here