L’optimisation de la chaîne logistique est déterminante pour la survie et la croissance d’une industrie. Elle permet d’amener le niveau de productivité de l’entreprise à un meilleur niveau. C’est la mission assignée au responsable de logistique et un des objectifs clés des managers.

Cependant, optimiser une chaîne logistique n’est pas une mince à faire. Elle exige une démarche méthodique et des connaissances précises en matière d’organisation industrielle. Découvrez comment asseoir la compétitivité de votre industrie grâce à une chaîne logistique performante !

Automatiser la chaîne logistique

La chaîne logistique en tant qu’ensemble de processus nécessite une excellente coordination afin d’atteindre le niveau maximal. C’est là le principal problème logistique en industrie.

En effet, celles-ci éprouvent de réelles difficultés à appréhender de manière globale les différentes opérations de la chaîne. Elles perdent par conséquent en rentabilité notamment en faisant recours au déplacement manuel des pièces et des marchandises.

Des automatisations adaptées aux contextes particuliers des industries comme celles proposées sur www.oca.fr offrent un gain en efficacité significatif au processus de manutention.

L’automatisation assure en effet à la fois la sécurité des marchandises et des travailleurs tout en accélérant le déplacement des charges grâce au convoyeur. Si elle est parfois inutile aux petites logistiques, au-delà d’une certaine taille, l’automatisation de la logistique est indispensable.

Néanmoins, il faut encore faire appel à un professionnel capable d’identifier les segments favorables à l’automatisation. Le spécialiste doit notamment installer les machines adéquates ainsi qu’un logiciel de gestion d’entrepôt pour sa mission.

Structurer l’entrepôt

La structuration de son entrepôt permet généralement à une industrie de mieux exploiter l’espace dont elle dispose. Vous pouvez en apprendre davantage sur blog industrie. Toutefois, ce processus repose sur 3 tâches principales : zoner, ranger les marchandises et équiper l’entrepôt.

Le zonage consiste à définir les zones de l’entrepôt de sorte que chaque espace puisse s’identifier à une activité précise. On peut ainsi avoir :

  • une zone de chargement ;
  • un quai de déchargement ;
  • une zone de stockage ou de surstockage ;
  • une chambre froide ;
  • une zone de picking, etc.

Après le zonage, on s’intéresse au rangement des marchandises. En effet, octroyer un espace à la conservation des marchandises ne suffit pas. Il faut en faciliter l’accès aux manutentionnaires et pour cela, l’adressage est la technique privilégiée.

Elle permet en effet d’identifier à tout moment l’emplacement de chaque marchandise qu’il soit fixe ou variable. Il faut enfin équiper l’entrepôt d’une excellente signalétique. Elle facilite le repérage et contribue à la sécurité des marchandises ainsi qu’à la productivité des employés.

La pratique du cross-docking

Le cross-docking est une technique permettant à une industrie de réduire le coût de stockage des marchandises en les expédiant immédiatement après sortie de l’usine.

Ce système est en effet assez similaire à une gestion à flux tendu de la production. Toutefois, sa mise en pratique exige une bonne synchronisation entre la durée de production des marchandises et les délais de livraison à la clientèle.

Lorsque cette mise en œuvre est réussie, l’entreprise peut tendre vers le zéro stock et rendre ses coûts de stockage insignifiants. Cette technique est d’ailleurs très utilisée par les concepteurs de grandes marques automobiles.

L’usage de chariots Rolls

Les chariots Rolls ou chariots à roulette sont des outils de transports destinés à booster la logistique. Ils répondent aux besoins de l’industrie de diverses manières. Ils sont notamment utilisés pour le transport, la collecte des paquets et la livraison aux clients.

Ces dispositifs appartiennent également à des gammes variées. On peut d’ailleurs choisir le style en fonction de l’activité et des taches à exécuter. Leurs principaux avantages sont :

  • Une grande facilité de déplacement ;
  • Une excellente fiabilité de la structure ;
  • La sécurité des colis.

On peut par exemple opter pour des chariots bac à linge. Ils s’emboîtent pour faciliter le transport des marchandises délicates sur des palettes. Cela permet d’optimiser les opérations de manutention dans les entrepôts.

L’utilisation des conteneurs de manutention

Les conteneurs sont d’excellents outils de manutention et de transport de marchandises. On en distingue de différents types : les conteneurs métalliques, les conteneurs plastiques, les conteneurs grillagés, etc.

Par ailleurs, certains sont adaptés à des industries spécifiques comme l’automobile, le secteur viticole, etc. Les conteneurs ont comme avantages le transport et le stockage d’un volume considérable de marchandises en toute sécurité.

Ils peuvent ainsi se révéler d’une forte utilité dans les processus de manutention des colis et d’optimisation de la chaîne logistique en industrie.