Pour celles et ceux qui se battent tous les jours avec les poils indésirables, vous trouverez sur cette page de nombreuses informations utiles sur l’épilation et la dépilation. Nous démystifierons mythes et légendes et nous vous montrerons quelques techniques pour optimiser les résultats et réduire les tracas.

Pour faire un poil, il faut…

Un poil naît d’une structure cutanée appelée follicule pileux. Son bulbe ou la partie d’où il se développe, il pousse dans la partie du derme sous l’épiderme (la couche la plus externe de la peau). Il est important de se rappeler que le nombre de follicules est toujours le même depuis la naissance, mais que la période d’activation varie de follicule à follicule. Les poils ont leur cycle de vie composé de 4 phases, et ceux-ci ne sont pas toujours synchrones, on les voit donc apparaître à des moments différents.

 

Épilation, dépilation : comment fonctionnent-elles ?

Par épilation, nous entendons l’extraction des poils avec le bulbe pileux. Cela ralentit la croissance des poils car, comme dit précédemment, le bulbe pileux est la partie active qui permet la croissance. En extrayant le bulbe nous ralentissons la croissance des poils parce que nos cellules ont besoin de reformer d’abord les bulbes qui à leur tour reformeront les poils.

La dépilation quant à elle, a la caractéristique d’éliminer les poils à la surface, la partie exposée au-dessus de l’épiderme, de ce fait le poil n’est pas extrait mais coupé.

Mythes et légendes

Est-il vrai que l’épilation rend les poils plus forts et plus durs ? Non. Imaginez un poil comme un cône, la figure géométrique ou même un cornet de crème glacée avec la pointe dirigée vers le haut. En coupant l’extrémité de celui-ci, il est évident qu’il reste un cône, qui n’est plus véritablement un cône, mais avec une pointe beaucoup plus grande. Les poils continuent à pousser à partir du bulbe pileux et ne régénèrent pas l’extrémité. Cela signifie que nous sentons, au toucher, qu’un poil plus dur et plus fort a repoussé, mais nous avons vu que ce n’est pas le cas. Se dépiler fait-il pousser le double des poils ? Nous avons dit que le nombre de follicules est toujours le même depuis la naissance. Probablement si vous voyez des poils doubles, c’est parce que ceux-ci ont été activés à différentes périodes, les poils étant différents les uns des autres.

Prémisses

Il y a plusieurs façons de s’épiler et de se dépiler. L’épilation à la cire, crèmes, rasoirs, épilateurs, lumière pulsée et ainsi de suite. Nous vous donnerons quelques conseils sur l’épilation en ce qui concerne les épilateurs et les rasoirs électriques (bien que certaines règles soient générales). Si vous avez des problèmes dermatologiques, n’oubliez pas de consulter un bon médecin qui vous montrera la solution la plus appropriée à vos problèmes. Par exemple, les personnes souffrant de folliculite devraient éviter de s’épiler avec des épilateurs et des rasoirs, mais opter pour des options appropriées. La même chose s’applique à celles et ceux qui souffrent d’eczéma ou d’autres maladies.

 

Douleur

L’épilation contrairement au rasage peut causer de la douleur. Nous dissiperons un autre mythe : un épilateur peut être efficace pour l’élimination des poils, pour autant qu’il possède des caractéristiques qui permettent de réduire la douleur (têtes de massage, air, liquide pour refroidir les zones traitées, etc.); l’intensité de la douleur dépend de divers facteurs, y compris psychologiques. Il y a cependant quelques méthodes pour apaiser la douleur comme :

Bien tendre la peau, en particulier dans les zones les plus délicates (pour éviter que la peau ne soit accidentellement accrochée par la tête) ;

Prendre une bonne douche chaude (ou bain) avant de vous épiler : l’eau chaude ouvre les pores de la peau, facilitant l’extraction des poils. En outre, avez-vous déjà remarqué qu’après une douche chaude, les poils se « lèvent » ? Cela facilite le travail de l’épilateur (et du dépilateur) ;

Utiliser de la glace enveloppée dans un linge pour refroidir et anesthésier la zone à épiler ;

Souffler ;

Il y a des crèmes sur le marché qui ont le même effet de la glace c’est-à-dire qu’elles anesthésient la zone à traiter (cela s’applique à la lumière pulsée et pour toutes les personnes qui ne tolèrent pas la douleur à des niveaux extrêmes) ;

Vous distraire avec de la bonne musique peut-être, ou avec ce qui vous intéresse ou que vous  aimez habituellement, mais ne vous concentrez pas sur la douleur. Stimuler le cerveau augmente la sécrétion d’hormones qui contrecarrent la douleur.

La longueur des poils

Elle ne devrait pas être trop longue et on évite que les poils ne poussent jusqu’à ce qu’il soit possible de les tresser ! Il est cependant important de les laisser pousser au moins à 4-5 mm pour assurer une bonne élimination des poils.

 

Préparer la peau

Au moins quelques jours avant l’épilation, prenez soin d’exfolier votre peau avec un gant spécial ou, si vous en possédez une, avec la tête exfoliante fournie avec certains modèles d’épilateurs. L’exfoliation de la peau permet, grâce à l’élimination des cellules mortes, d’éviter la formation de poils incarnés. Comment ? En enlevant cette couche, nous permettons aux poils de sortir librement, ou nous facilitons la sortie de ceux qui sont déjà sous la peau. Mais que vous souffriez de poils incarnés ou non, il est toujours bon de nettoyer soigneusement la peau de toutes ses impuretés et cellules mortes. Assurez-vous que votre peau soit toujours propre et sèche.

S’épiler : l’épilateur

Si vous utilisez un épilateur, nous vous rappelons de ne pas traiter la zone à épiler préalablement avec des substances huileuses et /ou à base d’alcool. La règle générale est d’avoir une peau propre et sèche. Vous pouvez vous aider d’un miroir pour observer les zones qui restent habituellement cachées. Rappelez-vous que la direction de l’appareil ne doit PAS suivre le sens des poils, mais un peu comme pour une épilation à la cire, aller à l’inverse du sens des poils. Commencez par les extrémités et montez.

Se  dépiler

le dépilateur (ou rasoir électrique)

Les règles générales d’épilation sont valables, c’est-à-dire que la peau doit être propre et sèche pour l’épilation à sec. Non aux substances huileuses et/ ou à base d’alcool. Le talc peut être utile. Vous pouvez utiliser un miroir pour vous aider à atteindre les zones les moins visibles. Si votre rasoir peut également être utilisé au contact de l’eau, nous vous conseillons de savonner la zone à traiter ou d’utiliser les mousses à raser appropriées. Vous devez toujours aller contre les poils alors faites attention à la direction de la croissance des poils ! Évitez de trop laisser la tête en contact avec la peau, car vous risquez de l’abraser. Puis inclinez correctement votre dépilateur selon les instructions (généralement en fonction du produit l’angle d’inclinaison correct varie de 70 à 90°).

Se dépiler à la cire

Rien de mieux que l’infographie de Epilandmore.fr pour bien expliquer !

Après l’épilation

Il est normal que des points rouges se forment après l’épilation (et/ou la dépilation), qui disparaissent habituellement en quelques heures, sauf cas particuliers. Vous pouvez traiter la peau avec des crèmes hydratantes (évitez toujours les produits à base d’alcool). Parfaites sont les crèmes ou infusions à base d’herbes naturelles : Aloe vera, huile d’olive, calendula, camomille, lavande ou rose qui ont des propriétés apaisantes et anti-inflammatoires. Par exemple, pour apaiser et blanchir les régions de l’aine, nous suggérons les compresses d’eau froide, de camomille et d’aloe vera qui sont excellentes contre les démangeaisons. Pour rendre la peau lisse, essayez également de passer une émulsion faite avec un peu de lait et de citron (attention au citron qui peut brûler les zones de petites coupures ou abrasions.

Ce qu’il ne faut pas faire

  • Ne pas exfolier la peau deux jours avant l’épilation ou les deux jours suivant l’épilation ;
  • Ne pas épiler des poils plus longs de 5 mm ;
  • Ne pas aller dans la direction des poils ;
  • Ne pas trop appuyer sur la peau avec les appareils ;
  • Ne pas traiter la peau avec des lotions à base d’alcool avant et après l’épilation/dépilation;
  • Par contre si vous souffrez de folliculite ou d’autres conditions particulières, consulter absolument un médecin.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here