eMarrakech
Facebook
App Store
Instagram
Mobile
Newsletter
Rss



Publié le Lundi 5 Juin à 13:05

Mariano Rajoy : Juan Goytisolo, un écrivain qui a enrichi la littérature espagnole



​Madrid - L’écrivain espagnol Juan Goytisolo, décédé dimanche à Marrakech à l’âge de 86 ans, "a enrichi la littérature espagnole dans ses différents genres", laissant une "empreinte indéniable" dans le domaine des lettres, a souligné le président du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy.



Juan Goytisolo
Juan Goytisolo
Dans un message adressé à l’agence littéraire espagnole Carmen Balcells, maison d'édition du défunt auteur, Rajoy a déploré la perte d’un "grand écrivain et intellectuel" qui a reçu en 2014 la plus prestigieuse distinction littéraire espagnole, le Prix Cervantes, pour sa capacité à "creuser dans la langue avec toute sa complexité esthétique".

Il a aussi présenté, au nom du gouvernement espagnol, ses condoléances aux proches et amis de Juan Goytisolo.

L’écrivain espagnol Juan Goytisolo est décédé à son domicile à Marrakech, dans la nuit de samedi à dimanche, à l’âge de 86 ans, avait indiqué l’agence littéraire espagnole Carmen Balcells.

Né en 1931 à Barcelone, Juan Goytisolo, qui s’était installé à Marrakech depuis plusieurs années, est l’un des écrivains espagnols les plus importants de la seconde moitié du 20ème siècle.

Son regard critique l'a aidé à construire une œuvre d'une grande originalité idéologique et stylistique et à adopter une position politique originale devant le nouvel ordre mondial de la fin du 20ème siècle.

Auteur d'une quinzaine de romans et de nombreux essais, il a reçu plusieurs prix internationaux, dont le prix Europalia en 1985 pour l'ensemble de son œuvre, le prix Octavio Paz (2002), le prix Juan Rulfo de littérature latino-américaine et caribéenne (2004) et le prestigieux prix Crevantes (2014).

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

eMarrakech