eMarrakech
Facebook
App Store
Instagram
Mobile
Newsletter
Rss



Publié le Jeudi 25 Mai à 14:48

Khalid Ouaya : Le taux de couverture de la préfecture de Marrakech en documents d’urbanisme a atteint 100%



​Marrakech - Le taux de couverture en documents d’urbanisme homologués au niveau de la préfecture de Marrakech a atteint 100%, a indiqué mercredi, à Marrakech, le directeur de l’Agence urbaine de cette ville, Khalid Ouaya.



Khalid Ouaya
Khalid Ouaya
Intervenant au 16è Conseil d’administration de l’Agence urbaine de Marrakech, M. Ouaya a précisé que ce taux de couverture en documents d’urbanisme s’élève à 91,5% dans la province de Chichaoua alors qu’il est de 67,5% dans la province d’Al Haouz.

L’Agence urbaine a mis en place une stratégie visant la couverture de la région en documents d’urbanisme, outre le lancement de plusieurs documents photogrammétriques et l’accompagnement de la réalisation d’études générales relatives à l’organisation d’activités commerciales à Marrakech et le plan vert de la ville, a-t-il ajouté.

M. Ouaya a présenté un exposé sur les réalisations de l’agence en 2016, son plan d’action au titre de l’année 2017 et son programme prévisionnel au titre de la période 2018-2020, indiquant que l’année 2016 a été marquée par le lancement de plusieurs projets de développement par SM le Roi Mohammed VI visant à accompagner la croissance urbaine et démographique de la ville.

Concernant les dossiers de gestion urbaine et des affaires juridiques et foncières, le responsable a indiqué que l’Agence a étudié en 2016, quelque 7.581 demandes, dont 6.231 ont été approuvées, soit 82 pc des demandes, alors que l’année 2016 a enregistré une dynamique des grands projets homologués passant de 658 à 815 projets, soit une hausse de 23 pc.

Concernant les projets d’investissement objets de demandes d’exception, ils ont atteint 338 dossiers, dont 210 ont obtenu l’accord préalable d’urbanisme, soit 62 pc des dossiers, a-t-il fait savoir.

Concernant les projets d’habitat social (250.000 DHS), M. Ouaya a indiqué que les dossiers des projets présentés à la commission des exceptions dans le domaine urbanistique ont atteint 26 projets, dont 20 ont obtenu l’accord préalable d’urbanisme alors que les dossiers présentés pour l’étude s’élève à 40 projets, dont 27 ont obtenu l’avis homologué et 04 en cours d’étude.

L’Agence urbaine a accordé une attention particulière aux dossiers de construction en milieu rural, a-t-assuré, relevant dans ce cadre que l’Agence a examiné 3.543 dossiers, outre la mise en place d’un système intégré de gestion de la qualité et de l’environnement pour accompagner la COP22.

S’agissant du bilan des activités administratives et financières, il a indiqué que les allocations ouvertes au titre de l’année 2016 ont atteint 59,6 millions dirhams (MDHS), répartis sur les dépenses de gestion (40,3 MDHS) et les dépenses d’équipement (19,3 MDHS).

Le wali de la région gouverneur de la préfecture de Marrakech, Abdelfettah Labjioui, a pour sa part, mis en relief les efforts consentis par l’Agence urbaine de Marrakech pour faciliter les procédures d’urbanisme et de construction notamment pour le milieu rural, et sanctionner les irrégularités afin d’éradiquer l’habitat insalubre, et contrôler l’urbanisme et la construction conformément à la nouvelle loi d’urbanisme, relevant que l’Agence urbaine s’acquitte d’un rôle important dans le développement socioéconomique.

M. Labjioui a tenu à rappeler les récentes visites royales à la Cité ocre au cours desquelles le Souverain avait lancé une série de projets de développement visant à accompagner la croissance urbaine et démographique de Marrakech et à renforcer son attractivité économique et touristique, mettant en relief les efforts de l’Agence pour accompagner la COP22 en faisant de la question de l’environnement et la consécration de la dimension énergétique une priorité pour réaliser le développement durable. 

Ce Conseil d’administration, qui s’est déroulé en présence des gouverneurs des provinces d’Al Haouz et de Chichaoua, le représentant du Conseil régional de Marrakech, les présidents des conseils élus, les Chambres professionnelles, les secteurs gouvernementaux et les cadres de l’Agence urbaine, a été marqué par la présentation du projet de budget et du plan d’action de l’agence au titre de l’année 2017, le plan d’action au titre de 2018-2020 et l’approbation des rapports moral et financier. 

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

eMarrakech