eMarrakech
Facebook
App Store
Instagram
Mobile
Newsletter
Rss



AFP - publié le Samedi 3 Décembre à 10:50

Ouverture du festival du film de Marrakech, sous le signe du cinéma russe





Rabat - La 16e édition du Festival international du film de Marrakech (FIFM), s'est ouverte vendredi et rendra jusqu'au 10 décembre hommage au cinéma russe, "l'un des plus riches et prolifiques en Europe", ont indiqué les organisateurs.

Le jury, présidé par le réalisateur et producteur hongrois Béla Tarr, qui succède dans ce rôle au réalisateur américain Francis Ford Coppola, est composé notamment du réalisateur danois Bille August, de l'acteur australien Jason Clarke, de l'actrice canadienne Suzanne Clément ou encore de l'actrice indienne d'origine française Kalki Koechlin. Des films de 28 pays seront représentés dans la sélection officielle du festival, toutes sections confondues, et quatorze longs métrages seront en lice pour "l'Étoile d'or", dont le gagnant succédera au palmarès à "Very Big Shot" du réalisateur libanais Mir-Jean Bou Chaaya.

Pour la première fois, le festival sera en partie délocalisé et sept films de la sélection seront projetés à Rabat durant le festival. "L'éclectisme du jury, sous la présidence du grand cinéaste Béla Tarr, est le miroir de la sélection officielle où les frontières n'existent pas", a indiqué en ouverture du festival le prince Moulay Rachid, frère du roi du Maroc et président de la fondation du FIFM, selon l'agence officielle MAP. 

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

eMarrakech | 3 questions à | Actualités | Communiqués