eMarrakech
Facebook
App Store
Instagram
Mobile
Newsletter
Rss



Publié le Samedi 29 Décembre à 09:21

Marrakech : Heurts et Violences dans une manifestation contre la cherté de l’électricité



Marrakech : Le quartier Sidi Youssef Ben Ali fut théâtre de violents heurts entre manifestants contre les chertés des factures d’eau et d’électricité et les forces de police.



Marrakech : Heurts et Violences dans une manifestation contre la cherté de l’électricité
Les heurts se sont déclarés vendredi 28 décembre à l’après midi, lorsqu’une manifestation contre les barèmes de facturations de l’agence locale d’eau et d’électricité RADEEMA, tourna au choc violents entre un nombre important de jeunes et des forces de police.

Le quartier Sidi Youssef Ben Ali fut encerclé par les forces de l’ordre, des jets de pierres frontaux et provenants des terrasses des maisons avoisinant le Boulevard des écoles dans le dit quartier, fusait en quantité sur les têtes des policiers en déploiement.

Des sources médiatiques sur place ont indiqué que furent recensés plus d’une soixantaine de blessés dont certains gravement parmi les policiers.

La police groupant ses escouades chargea les manifestants faisant donner la matraque.

Ils encerclèrent les insurgés pour éviter qu’ils ne s’enfuissent vers les quartiers voisins, bombes lacrymogènes et camions à eau pressée furent de la partie.

Des manifestants réussirent à entrer dans un lycée voisin et contraignirent les élèves qui étaient en classes de quitter leurs salles d’études, les entrainant dehors afin de grossir leurs nombres avec.

La nouvelle jeta dans l’effroi les parents d’élèves qui accoururent en nombre vers les 10 écoles du quartier afin de retirer leurs enfants de ses macabres événements.

Le calme revint en début de soirée, et les policiers après avoir identifier les meneurs de troubles firent irruptions dans nombre de maisons où ils étaient cachés et mettent dans le fer une trentaine d’individus comme il fut annoncé par le ministère de l’intérieur.

Des manifestations non violentes cette fois repartent encore plus tard dans la soirée, vers 22 heure à boulevard Palestine au quartier Daoudiate où une centaine d’hommes, femmes et enfants scandaient des slogans contre la RADEEMA et chantaient leurs soutiens aux manifestants de Sidi Youssef Ben Ali.

               Partager Partager

eMarrakech